Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Diagnostics

20 décembre 2013 |
SERIE
Diagnostics
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
17 €
DATE DE SORTIE
12/11/2013
EAN
2848410256
Achat :

Savez-vous ce qu’est l’agnosie? C’est l’impossibilité de reconnaître les objets d’après leurs qualités bien que les fonctions sensorielles soient intactes. Et l’aphasie? Un trouble du langage issu souvent de lésions cérébrales qui empêche de produire ou comprendre un message verbal. Et l’akinétopsie? Un déficit de la perception du mouvement. Chacun de ces syndromes et d’autres donnent lieu à une série d’histoires courtes troublantes, regroupées dans une des bandes dessinées les plus curieuses de l’année : Diagnostics.

diagnostics_image1Issu d’une résidence à la Maison des auteurs d’Angoulême, ce livre est un exercice de style d’une rare maîtrise et d’une belle audace. À partir de six maladies réelles, le scénariste Diego Agrimbau (La Grande Toile, Eden Hôtel) propose six récits de genre (polar, SF, onirisme, autobiographie…) en les triturant, les détournant, les malaxant, avec toujours comme point de départ la tentative de comprendre le point de vue des malades et de représenter leur perception déformée du monde. Ce qui donne l’occasion à son compatriote argentin Lucas Varela (Paolo Pinocchio) de construire des planches assez dingues, d’exploiter à fond les possibilités du médium BD pour mieux immerger le lecteur dans ces histoires funambules, marchant sur un fil ténu entre rêve et réalité, entre réalité et fiction, entre « normalité » et folie. Bel exemple de mise en abîme avec le chapitre sur la claustrophobie, où l’héroïne se sent oppressée par sa vie et l’étroitesse des cases de la bande dessinée qui la raconte, à tout jamais coincée une fois le livre imprimé. Ou cette idée géniale de raconter l’aphasie à base de pensées écrites sur tous les éléments de décor autour du personnage incapable de parler. L’ensemble fait naître un vrai malaise, autant qu’il fascine et attire. Vertigineux et brillant.

diagnostics_image2

Commentaires

  1. Ludovic

    Diego Agrimbau c’est aussi Le Dégoût, un petit album que j’avais justement découvert grâce à Bodoï !

    http://www.bodoi.info/le-degout/

Publiez un commentaire