Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 21, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Akkad

15 février 2021 |
SERIE
Akkad
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
17.95 €
DATE DE SORTIE
22/01/2021
EAN
2803677067
Achat :

La Terre est dans une mauvaise passe : des extraterrestres ressemblant à des scarabées titanesques débarquent d’on ne sait où, à travers des portails temporels qui s’ouvrent sans crier gare, et figent ensuite l’espace terrestre dans des zones désormais inaccessibles. Quelques unités paramilitaires réussissent à faire opposition, mais cela reste symbolique au regard de cette invasion inéluctable. akkad_image1Heureusement, un chercheur pourrait avoir une solution : il réunit une bande de jeunes toxicos à haut potentiel et leur injecte un sérum de son invention, censé doper leurs capacités intellectuelles, afin qu’ils trouvent une solution pour se débarrasser des vilaines bestioles. Mais ce petit groupe surhumain ne risquerait-il pas de devenir plus dangereux que la première cible?

Loin du registre humoristique ou léger qui l’a fait connaître (Mélusine, Mister President…), Clarke creuse une veine sombre avec une belle régularité et un vrai talent de conteur. De Dilemma aux Danois, en passant par Réalités obliques, il a insufflé un regard distancié voire ironique à des scénarios retors et jouissifs pour qui aime les univers tordus mais facilement accessibles, et les twists finaux. Akkad dans la même lignée. Ainsi, la révélation finale fait tout le sel de ce one-shot, qui demeure malheureusement trop froid durant son déroulé. La faute à des personnages soit détestables soit trop peu incarnés, et à une structure de récit en flashback un peu forcés. L’ambiance glaciale vient aussi du dessin de Clarke, d’un semi-réalisme agréable, lisible et efficace, mais souvent pas assez expressif. Les plus courageux, ceux qui n’auront pas lâché l’affaire avant, seront récompensés par une chute maligne, qui place Akkad dans le rayon des BD de série B tout public de bon niveau. Et c’est suffisamment rare pour être salué.

akkad_image2

Publiez un commentaire