Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

BD numérique: Média Participations et Editis lancent une plateforme de distribution

14 octobre 2009 |

Alors que le Kindle d’Amazon débarque en France, que la Foire du livre s’ouvre à Francfort et que les groupes d’éditions tâtonnent dans la diffusion de leurs titres digitaux, le géant du livre Editis (Bordas, Nathan, Plon, First, La Découverte, Pocket, 10/18…) vient d’être rejoint par le mastondonte de la BD européenne, Média Participations (Dargaud, Dupuis, Le Lombard, Lucky Comics…). Les deux groupes vont lancer une plateforme de distribution numérique.

media_participations_bdtouchDestinée d’abord aux revendeurs (libraires, grandes surfaces culturelles, supermarchés…), cette plateforme proposera des milliers d’ouvrages numérisés, d’une centaine d’éditeurs différents. Interrogé par Le Figaro, le directeur général de Média Participation, Claude de Saint-Vincent, qualifie d’« incontournable » le développement numérique de l’édition. «Il n’est pas besoin d’aimer le monde qui vient pour le voir venir. Ce qui est arrivé à la musique est en train d’arriver à la vidéo et au cinéma, et va arriver au livre. L’édition numérique est incontournable. Il existe aujourd’hui toute une génération de gens qui ne liront pas moins que nous, mais ne liront plus de papier. Nous devons nous adapter en mettant à la disposition de ces futurs lecteurs les contenus que nous avons sous forme numérique, mais aussi envisager de créer des livres un peu différents dont le premier usage sera numérique, mais qui trouveront ensuite un usage papier. (…) La nécessité de créer des outils pour mettre à disposition des lecteurs ces nouveaux contenus est indispensable. Notre association avec Editis n’a d’autre vocation que d’appeler tous les éditeurs à se fédérer. C’est un outil ouvert, non-exclusif, pour obtenir un outil interprofessionnel qui facilitera l’accès à ces contenus».

Claude de Saint-Vincent dévoile donc les deux axes qui feront que la bande dessinée numérique deviendra intéressante et viable: l’adaptation des classiques au format des écrans et surtout la création de contenus originaux, prévus pour la lecture sur téléphone ou ordinateur ou autres tablettes. Et de tester via cette plateforme avec Editis un mode de distribution de ses titres dématérialisés. Car là se pose une autre question: combien de temps les éditeurs vont-ils devoir dépendre de l’AppStore d’Apple, de ses délais de mise en ligne et de sa censure ? La diffusion de contenus numériques via une plateforme dédiée et multi-éditeurs semble être une solution, même si on attend de voir se développer les offres des libraires en ligne comme Amazon et Fnac par exemple.

Dans la vidéo ci-dessous, Claude de Saint-Vincent annonce par ailleurs l’arrivée de Garfield sur iPhone, grâce à l’application BDtouch d’Anuman, filiale de Média Participation. Il précise aussi que le marché de la BD ne souffre pas trop de la crise, en augmentation toutefois plus faible que ces dernières années (environ +2%). Et que le manga a atteint l’an dernier un palier: fini la croissance à deux chiffres de ce marché, le manga suivant désormais le rythme du marché BD global.

Source: Actualitté et Le Figaro

Publiez un commentaire