Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

12 Comments

Bimbos vs chatons tueurs ***

5 mai 2011 |

bimbos_vs_chatons_tueurs_couvbienPar Thomas Mathieu. Manolosanctis, 16,50 €, le 5 mai 2011.

bimbos_vs_chatons_tueurs_image1

Quatre jeunes femmes superficielles, davantage préoccupées par leur mascara que par la mort violente et mystérieuse du plan cul d’une d’entre elles, se rendent à une foire aux chatons. Entendez un salon consacré aux félins, avec stands, accessoires et cosplay. Trop chou. Sauf quand les gentils minets deviennent de voraces carnassiers et qu’ils dévorent tout le monde…

Cette version féline des Oiseaux d’Hitchcock se situe quelque part entre les films de Blaxploitation et ceux érotico-idiots de Russ Meyer. En effet, la finesse du scénario n’est pas le point fort de ce one-shot : ici, c’est l’ambiance bon enfant et le parti-pris potache qui l’emportent, et cela fonctionne bien. Comme dans tout bon film d’horreur de série Z, les personnages sont crétins, les filles ont de gros seins et la plupart finissent en morceaux. Voir dernièrement le délicieux Piranha 3D. Partant de là, Thomas Mathieu (Les Drague-misères) s’en donne à coeur joie, mettant en scène les mignons matous grignotant de plantureuses créatures (et l’ersatz d’une blogueuse BD au passage) au cours de scènes sans queue ni tête, bimbos_vs_chatons_tueurs_image2 aux dialogues croustillants (« Même dans le sang et la sueur, face au danger et à la peur, une bimbo ça reste toujours une bimbo », balance l’héroïne en se remaquillant avant l’assaut final). Côté graphique, si la première partie – jouant du contraste entre trait simpliste et saillies gores – ne convainc qu’à moitié, la seconde, dans sa superbe ambiance nocturne, emballe sincèrement. C’est bête, c’est drôle, c’est chouette. Et chat sort de l’ordinaire.

bouton_nbd Achetez Bimbos vs chatons tueurs sur Fnac.com
Achetez Bimbos vs châtons tueurs sur Amazon.fr

Lisez this album gratuitement sur manolosanctis

Commentaires

  1. Jean-François

    Mais quelle grosse daube, la honte aux prétendus éditeurs qui osent présenter de tels immondices.
    Le problème ce n’est pas la surproduction, c’est le nombre d’albums nuls et inutiles, préjudiciables pour l’image de la bande dessinée.

  2. Jean-François

    Mais quelle grosse daube, la honte aux prétendus éditeurs qui osent présenter de tels immondices.
    Le problème ce n’est pas la surproduction, c’est le nombre d’albums nuls et inutiles, préjudiciables pour l’image de la bande dessinée.

  3. @ Jean-François: avez-vous vraiment lu cet album, qui vient juste de sortir ? Car il n’est ni nul, ni inutile. Il est beaucoup plus malin qu’il ne paraît au premier abord, et n’est en aucun cas préjudiciable à l’image de la bande dessinée.

  4. @ Jean-François: avez-vous vraiment lu cet album, qui vient juste de sortir ? Car il n’est ni nul, ni inutile. Il est beaucoup plus malin qu’il ne paraît au premier abord, et n’est en aucun cas préjudiciable à l’image de la bande dessinée.

  5. Jean-François

    Je l’ai lu debout à la Fnac, c’est nul, pas du tout malin, c’est une daube inutile.

  6. Jean-François

    Je l’ai lu debout à la Fnac, c’est nul, pas du tout malin, c’est une daube inutile.

  7. jéromus

    ah j’ai adoré , un peu court à mon gout !! mais un vrai plaisir à lire

    d’ailleurs je ne comprends pas qu’on puisse le considérer comme une daube tous mes amis ont adoré bon c’est un lectorat jeune d’accord ( 25-35 ans ) , il y a tout de même un monde entre une daube et ce bouquin très marrant !!

    lalalala !!

  8. jéromus

    ah j’ai adoré , un peu court à mon gout !! mais un vrai plaisir à lire

    d’ailleurs je ne comprends pas qu’on puisse le considérer comme une daube tous mes amis ont adoré bon c’est un lectorat jeune d’accord ( 25-35 ans ) , il y a tout de même un monde entre une daube et ce bouquin très marrant !!

    lalalala !!

Publiez un commentaire