Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Coup de coeur : Tout seul, par Christophe Chabouté

12 septembre 2008 |

TOUT SEUL
Par Christophe Chabouté
Vents d’Ouest, 25 €, le 17 septembre


Un pavé dans le phare
Son trait est toujours aussi puissant et envoûtant. Il saisit le lecteur dans ses filets, le tracte vers une fin qu’il ne soupçonne pas, et le pousse à s’attacher à des héros pas toujours aimables. Après Construire un feu, lumineuse traduction en images d’une nouvelle très sombre de Jack London, Christophe Chabouté continue à refuser toute facilité. En 376 pages quasiment mutiques, il nous embarque en milieu marin et joue avec les mouettes, les brisures des vagues ou les rochers, les faisant tournoyer à l’aide d’un découpage cinématographique précis. Le personnage principal de l’ouvrage semble d’abord être un phare automatisé, ce « bateau de granit qui ne tangue pas, n’emmène nulle part, n’accoste jamais ». Mais l’endroit est habité par un homme défiguré, version moderne du Bossu de Notre-Dame. Il est né là, ne s’est jamais éloigné de la tour lumineuse. Et évite de succomber à l’ennui et à la solitude grâce à une imagination hors du commun : en choisissant au hasard un mot dans le dictionnaire, il s’invente un monde, parfois totalement à côté de la plaque. Ainsi, d’un hautbois, cet instrument « à trous et à clefs », il fait un engin percé et bardé de vraies clés. L’auteur habille cette vie poétique et pathétique de noirs profonds. Et prend son temps, n’hésitant pas à consacrer treize cases à un arbre pour mieux montrer le foisonnement de ses branches. Sa petite musique contemplative s’insinue dans un coin de votre tête, pour ne plus vous lâcher.

Laurence Le Saux

Commentaires

Publiez un commentaire