Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Instantanés de Japan Expo / Comic Con 2012

9 juillet 2012 |

La 14e édition de Japan Expo s’est tenue le week-end dernier à Villepinte, au nord de Paris, couplée avec le 4e Comic Con. Petite balade en images.

Pour qui se rend pour la première fois à Japan Expo, ce qui frappe d’abord, c’est l’esprit de carnaval qui règne sous les immenses halls du Parc des expositions. Car on y croise une foule dense d’enfants, d’adolescents et d’adultes déguisés, grimés, maquillés, tentant de ressembler le plus possible à leur héros préféré. Ou simplement faire vivre, hors des pages des mangas ou des images des jeux vidéo, un style et un univers fantasmé. Le tout dans une bonne humeur communicative: car chacun retrouve sa communauté ici, sans qu’aucune de ces tribus ne s’oppose ou se dédaigne.

Mais Japan Expo, c’est aussi et surtout un grand supermarché. Car il y a beau y avoir des rencontres avec de grands auteurs (Urasawa au premier rang, cette année), des conférences sur la culture japonaise (on doute un peu de la concentration du public coincé entre le stand de sandwichs et les files de dédicaces) et des expositions (en petit nombre et de faible qualité – vous ne verrez point d’originaux ici), il s’agit bien d’un salon avec stands en tous genres (des éditeurs aux masseurs, en passant par les accessoires kawai ou les ateliers de calligraphie). Mais après tout, il y en a pour tous les goûts et personne n’a l’air de s’en plaindre – surtout pas les dizaines de visiteurs faisant la queue devant l’unique distributeur de liquide à l’entrée.

Ce qui déçoit davantage, c’est l’expansion du Comic Con, 4e du nom. Couplée avec la Japan Expo, plus ancienne, cette manifestation se veut le rendez-vous de la culture geek, entre comics, SF, séries télé et jeux vidéo. Entre autres. Bien plus limité il y a encore deux ans, l’événement s’étend désormais dans un très grand hall de manière assez anarchique, puisqu’on passe sans prévenir d’un décor de Stargate à des tablées de rolistes, en passant par des scènes de conférence (pour Alexandre Astier notamment) et de gros stands de jeux en réseau… Symptomatiques de ce grand fourre-tout, des expositions de bandes dessinées franco-belges stars de la maison Dargaud (des tirages couleurs des séries Le Scorpion, La Complainte des landes perdues, Murena, Asgard), qui semblent bien incongrues en cet endroit – et d’ailleurs plutôt désertes.

Si Japan Expo a désormais trouvé son rythme de croisière et sa taille critique, ce n’est pas encore le cas de la Comic Con, qui semble avoir grandi trop vite et manque encore de grosses pointures de la BD américaine. Mais laissons-lui le temps car, parti sur ces bonnes bases, il est probable que cet événement devienne incontournable dans les années qui viennent. Wait and see.

je2012-1

je2012-2

je2012-3

je2012-4

je2012-5

je2012-6

je2012-7

je2012-8

je2012-9

je2012-10

je2012-12

je2012-13

je2012-14

je2012-15

je2012-16

je2012-17

je2012-18

je2012-19

je2012-20

je2012-21

je2012-19

Photos © BoDoï

Publiez un commentaire