Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

La Vague **

23 janvier 2009 |

la_vague_vignette.jpgpasmal.jpgPar Stefani Kampmann, d’après le roman de Todd Strasser. Jean-Claude Gawsewitch, 16,90 €, le 22 janvier 2009.

« L’histoire est-elle destinée à se répéter? » Le slogan de ce roman graphique interpelle, surtout lorsqu’il vient souligner une couverture baignée de rouge, sur laquelle se découpent en ombre chinoise les silhouettes de jeunes gens marchant en rang et arborant un étrange insigne et un drapeau. Comme certains défilés dans l’Allemagne des années 30-40… La Vague raconte ainsi comment un groupe de lycéens américains va se laisser happer par une idéologie de la puissance, se référant insidieusement au dogme nazi. Sous prétexte de faire comprendre à ses élèves comment le peuple allemand avait pu laisser faire les crimes du régime d’Hitler, un enseignant va les transformer en bons petits soldats, au cours d’une expérience qui va dépasser ses attentes…

Le roman de Todd Strasser, paru aux États-Unis en 1981 et traduit l’an dernier en France, est tiré d’une histoire vraie. Ce qui rend d’autant plus terrifiant son scénario. Et d’autant plus pédagogique. En effet, portée par le graphisme proche des comics pour ado de l’Allemande Stefani Kampmann, cette adaptation en bande dessinée s’adresse avant tout aux adolescents, qui se poseraient la même question que les jeunes protagonistes de l’histoire. Certes, la morale de La Vague est soulignée à traits un peu grossiers, et sa mise en scène et en images ne brille pas par sa subtilité. Mais cette BD est une lecture tout à fait recommandable, notamment dans les salles de classe, et à l’occasion de la sortie de l’adaptation ciné du roman en mars prochain.

Achetez La Vague sur Amazon.fr

Commentaires

  1. Oliv'

    Je viens de finir cette BD, heu roman graphique comme c’est écrit à l’intérieur, et j’ai passé un bon moment. Ce qui rend l’histoire encore plus intéressante à lire, c’est que c’est inspirée d’une histoire vraie.

  2. Oliv'

    Je viens de finir cette BD, heu roman graphique comme c’est écrit à l’intérieur, et j’ai passé un bon moment. Ce qui rend l’histoire encore plus intéressante à lire, c’est que c’est inspirée d’une histoire vraie.

Publiez un commentaire