Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | February 22, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Le Monde du manga #3

20 octobre 2010 |

Comme la planète manga tourne toujours à toute vitesse, voici notre revue de presse, toute subjective, de son actualité trépidante. Avec au menu : Dragon Ball censuré, Adachi célébré et Ankama japonisé. Et toutes les infos en bref !

monde_manga_popoDragon Ball censuré

Commençons ce nouveau numéro par une anecdote qui montre tout le tact des Américains en matière de censure… Après avoir inventé les schtroumpfs violets pour remplacer les noirs de la BD de Peyo, ils frappent un nouveau coup en revisitant leur version – déjà édulcorée – de Dragon Ball. En effet, la série Dragon Ball Kai est une version mise à jour et politiquement correcte de la série culte de Toriyama, mais ça ne suffisait pas… M. Popo était bien trop noir pour paraître à l’écran. Pour éviter toute confusion raciste (qui ne risque en aucun cas d’avoir lieu, puisque Popo est tout de même la personne la plus proche de Dieu…), ils ont eu le bon goût de coloriser le personnage en bleu flashy qui lui donne un air bien particulier… Il ne faut peut-être pas exagérer, non? (Source: ActuaLitté)

Déjà 40 ans de carrière !

monde_manga_adachi1Il y a des auteurs qui restent méconnus en France alors qu’ils sont adulés sur le sol nippon. Mitsuru Adachi (Touch, Short Program, Katsu!, Rough, Jinbe…) fait malheureusement partie de ceux-là. Avec une trentaine de titres (dont de nombreuses séries longues), des centaines d’albums et plus de 200 000 000 de titres vendus rien qu’au Japon, Mitsuru Adachi fête cette année ses 40 ans de carrière. Cette longévité exceptionnelle et la cohérence implacable de son travail ne font que confirmer les qualités indéniables de cet auteur. monde_manga_adachi2Nombreuses fois réimprimés, réédités ou adaptés, nombre de ses titres sont considérés au Japon comme de grands classiques de la bande dessinée moderne. Habitué aux histoires d’amours lycéennes torturées et au base-ball, l’auteur continue encore sur sa lancée avec un nouveau manga, Q & A (encore inédit en France). Sur le marché français, l’auteur n’est pas aussi reconnu ; la parution simultanée de plusieurs de ses titres n’a certainement pas dû aider… En effet, le graphisme et les histoires étant souvent très proches, les lecteurs ont dû avoir beaucoup de mal à suivre chaque oeuvre indépendamment. Maintenant qu’il n’a plus qu’une série en cours en France (H2 chez Tonkam), il serait judicieux de reprendre les livres de cet auteur et de les (re)découvrir les uns après les autres. Le plaisir (qui, je ne vous le cache pas, était estompé lors des lectures rapprochées des différentes séries) est alors décuplé et chaque histoire se révèle habillement menée. Tous les petits détails qui nous avaient échappés lors de la première lecture apparaissent et l’humour universel d’Adachi fait toujours mouche… Il est donc plus que temps de se pencher sur ce mythe, allez hop tous chez vos libraires! (Source: ActuaLitté)

monde_manga_ankama

Ankama lorgne sur le manga

Ankama va sortir ses premiers mangas durant l’année 2011. Ayant de nombreux contacts avec les éditeurs japonais pour leur propres titres ou leur secteur animation, il aurait été dommage de passer à côté de la case manga. Les deux premiers titres annoncés ciblent clairement un public adulte masculin et sont prévus pour janvier 2011. Nous pourrons ainsi découvrir un nouveau titre de Kaneko Atsushi (l’auteur du déjanté Bambi)SOIL. Cette nouvelle année nous apportera aussi  Kyou Kara Hitman (titre provisoire) de Hiroshi Mutô. D’autres titres sont à venir… Encore une affaire à suivre de très près chez Ankama!

EN BREF – FRANCE

Cambourakis met également le pied dans le monde manga avec un premier titre de Masahiko Matsumoto. Ce nouveau manga se démarque clairement de la production actuelle et risque d’intéresser les amateurs de BD indépendantes. monde_manga_cambourakis Publié dans les années 70, La Fille du bureau de tabac est un recueil de onze histoires disponible dès ce mois-ci. (Plus d’informations)

– Le manga Les Gouttes de Dieu fait de nouveau parler de lui dans de nombreux médias. Les producteurs de vin français sont de plus en plus touchés par l’impact de cette série sur les commandes en provenance du Japon. Si, dans l’autre sens, ce titre peut montrer aux Français que les mangas peuvent traiter de très nombreux sujets et ne s’adressent pas forcément aux adolescents boutonneux et attardés, c’est toujours ça de pris! (Sources : France Info, Adala News)

– Les chiffres de fréquentation de Japan Expo sont enfin disponibles. Si c’est en dessous des espérances des organisateurs (180 000 visiteurs), il y a tout de même eu 173 680 personnes qui se sont rendus au parc des expositions de Villepinte du 1er au 4 juillet 2010. (Source: ActuaLitté)

– Mauvaise nouvelle pour nos portefeuilles, Glénat annonce une hausse de ces prix pour les formats classiques (shônen et shôjo). Les prix passeront de 6,50 € à 6,90 € à partir du 1er janvier 2011.

– Pour les nostalgiques, Kaze va rééditer la série d’animation culte Heidi. Rendez-vous le 17 novembre 2010 pour le premier coffret. (Source: Manga-News)

EN BREF – JAPON

– La sortie du 35e volume de la série Berserk a fait son petit effet sur la communauté de fans. En effet, ce volume annonçait, via un bandeau publicitaire, l’arrivée d’un nouvel anime de la série culte d’héroïc-fantasy. Pour les curieux, 5 micro-trailers sont déjà disponibles sur le site de l’éditeur.

monde_manga_ghibli – Le studio Ghibli (Le Tombeaux des lucioles, Le Voyage de Chihiro, Princesse Mononoké…) est apparemment dans une passe décisive. Si leur dernière production, Arrietty (le 12 janvier 2011 en France), ne trouve pas son public à l’étranger, cela risque d’être leur dernière réalisation. Voilà qui serait une grosse perte pour l’animation mondiale! Vous savez ce qu’il vous reste à faire… (Source : ActuaLitté)

– Les relations en Kishiro et son éditeur Shueisha sont à présent quasi terminées car aucun arrangement n’a pu être trouvé entre les deux parties. Le mangaka de Gunnm est toujours en négociation avec Kodansha pour la reprise de la totalité de ses titres. (Source : ActuaLitté)

– Une chose est sûre, tout le monde n’est pas forcément d’accord sur l’influence des scans sur les ventes de mangas. Si aucun chiffre n’est disponible pour démontrer le possible impact (positif ou négatif) de ces téléchargements illégaux, certains mangaka sont clairement convaincus que ces chapitres en ligne peuvent faire office de publicité. C’est en tout cas le point de vue de Shuho Sato (Say Hello to Black Jack, L’île des téméraires, Umizaru) qui a son propre site de publication, qui semble bel et bien lucratif (l’équivalent de 4500€ en six semaines) : Manga On Web. (Source: AnimeNewsNetwork)

LECTURES CONSEILLÉES DU MOIS

– Dragon Ball – Perfect Edition #10 – Akira Toriyama – Glénat
– Goyô #6 – Natsume Ono – Kana
– La Cité saturne #4 – Hisae Iwaoka – Kana
– Le Coffre aux esprits #2 – Kyogoku Natsuhiko & Shimizu Aki – Soleil
– Onmyôji #5 – Baku Yumemakura & Reiko Okano – Akata/Delcourt
– Syndrôme 1866 #4 – Naoyuki Ochiai – Akata/Delcourt
– Vagabond #32 – Takehiko Inoue – Tonkam

DERNIÈRES CHRONIQUES SUR BODOÏ

Tango, Tista #1-2, Gente #1-3, Les années douces #1. Et aussi L’animation japonaise – Du rouleau peint aux Pokémon, Manga 10 000 images #3 et « Osamu Tezuka – Le Dieu du manga », un nouvel ouvrage détaillé sur la vie du maître.

Commentaires

  1. «aucun chiffre n’est disponible pour démontrer le possible impact (positif ou négatif) de ces téléchargements illégaux»

    Je tiens à signaler cette analyse de mon cru, qui s’appuie sur des chiffres pour évaluer justement cet impact. Conclusion: a priori, pas d’impact négatif sur les ventes pour l’instant, les problèmes du marché américain en particulier étant plus liés à des éléments structurels qu’aux scantrads. Pour un éventuel impact « positif », c’est bien plus difficile à évaluer, donc je ne me prononcerais pas.

  2. «aucun chiffre n’est disponible pour démontrer le possible impact (positif ou négatif) de ces téléchargements illégaux»

    Je tiens à signaler cette analyse de mon cru, qui s’appuie sur des chiffres pour évaluer justement cet impact. Conclusion: a priori, pas d’impact négatif sur les ventes pour l’instant, les problèmes du marché américain en particulier étant plus liés à des éléments structurels qu’aux scantrads. Pour un éventuel impact « positif », c’est bien plus difficile à évaluer, donc je ne me prononcerais pas.

Publiez un commentaire