Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 11, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les Histoires de Woodsman Pete

16 mai 2008 |

histoires_de_woodsman_pete.jpgbravo.jpgPar Lilli Carré. La Pastèque, 8 €, le 16 mai 2008.

Que peut bien faire un trappeur dans les forêts du Grand Nord ? Chasser, construire une maison, faire du feu… Certes, mais après ? Comment peut-il bien remplir ses longues journées, surtout s’il est seul ? Woodsman Pete s’en sort à merveille et nous montre comment. Il s’occupe d’abord de sa longue barbe élastique, qui demande une séance d’entretien au moins annuelle. Mais il passe surtout beaucoup de temps à parler à sa descente de lit en peau d’ours, qu’il a baptisée Philippe, ou à ses multiples trophées de chasse, qui ont tous « l’oreille attentive ». Depuis que son épouse Martha est morte – il ne sait d’ailleurs plus très bien comment -, il faut bien qu’il se confie à quelqu’un, ou à quelque chose… En vérité, même s’il ne manque pas d’humour, Pete s’ennuie à mourir. Heureusement, il trouve dans le lecteur une autre oreille attentive, et surtout un œil fasciné. Il lui dévoile sa vision du monde, tantôt cynique, tantôt nostalgique, ou raconte l’histoire de Paul Bunyan, un bûcheron gigantesque qui fréquentait le coin bien avant lui. Au fil de courtes séquences drôles ou déprimantes, Lilli Carré réussit à créer un univers à la fois énigmatique et familier, empreint d’une grande solitude. Sur ce thème, l’album de la jeune Américaine évoque le travail de Chris Ware (Jimmy Corrigan), tandis que son dessin, au trait fin en noir et blanc, teinté de bleu, rappelle plutôt celui de Ludovic Debeurme (Le Grand Autre). Dans la famille des auteurs de poésie graphique, bienvenue à Lilli Carré.
Acheter Les Histoires de Woodsman Pete sur Amazon.fr

Publiez un commentaire