Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les Nuits assassines ***

11 mars 2009 |

nuits_assassines.jpgbien.jpgPar Byun Ki-Hyun et J.-M. Goum. Casterman, 17 €, le 11 mars 2009.

Un homme meurt et c’est tout un monde qui s’écroule. Ou plutôt, c’est toute sa famille qui flippe, parce que son décès est suivi de ceux de son neveu, un bébé, et de son beau-frère… Funeste coïncidence? Meurtres en série? Malédiction? En tout cas, ça ne rigole pas dans ce petit village d’Autriche…

nuits_assassines1.jpgProjet franco-coréen mené au scénario par J.-M. Goum (journaliste et romancier) et au dessin par Byun Ki-Hyun (Catz), Les Nuits assassines fait froid dans le dos. Parce que l’histoire de ces morts nocturnes par étouffement est franchement glauque et que l’atmosphère familiale dépeinte est elle aussi carrément suffocante. Les personnages ne cessent ainsi de se souvenir des drames passés, et se réfèrent tant qu’ils peuvent à la puissance divine pour expliquer leurs malheurs. Les genres ici invoqués, polar et fantastique, ne sont donc que des prétextes pour étudier une communauté recluse et rongée par l’amertume. Le dessin du Coréen Byun Ki-Hyun, par sa limpidité et son apparence lisse, ajoute une touche finale au malaise général. Une bonne surprise pour qui aime frissonner.

PS: seul défaut, l’abus de mots allemands dans la bouche des personnages, pour faire couleur locale. C’est pas fini depuis Blake et Mortimer, ça?

Achetez Les Nuits Assassines sur Amazon.fr

Publiez un commentaire