Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Lip, des héros ordinaires

25 avril 2014 |
SERIE
Lip, des héros ordinaires
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
19.99 €
DATE DE SORTIE
20/03/2014
EAN
2505019940
Achat :

D’avril 1973 à mars 1974, la célèbre entreprise bisontine de montres Lip est menacée de démantèlement par les actionnaires, faute de rentabilité. L’engagement chevillé au corps, des centaines d’ouvriers, des femmes en majorité, se mobilisent alors pour défendre leur emploi et leur salaire. Contre le patronat et un système capitaliste qui broie la main-d’œuvre, réduite à une variable d’ajustement…

lip_image1Laurent Galandon relate ici le sauvetage authentique d’une entreprise réputée et la mobilisation qui a découlé des menaces de licenciement. Au quotidien, les OS s’organisent et résistent face à l’inflexible direction : ralentissement des cadences, confiscation d’un stock de montres (« un trésor de guerre »), manifs à Besançon ou dans le Larzac, ateliers clandestins, occupations et l’exemple d’une autogestion réussie où les travailleurs se payent directement sur le produit de leur ventes (« On fabrique, on vend, on se paie »). Le tout sur fond d’émancipation féminine ou politique et de romances balbutiantes incarnées par Solange, ouvrière qui s’affranchit d’un mari autoritaire et s’amourache d’un leader charismatique, Adriel…

La BD, bien documentée et rythmée par une double trame – la fiction amoureuse et le combat social –, a été conçue avec sérieux, sincérité et une pointe de fibre militante, sans idéaliser ses acteurs, fiers,  solidaires ou convaincus, parfois radicaux. Mais si le fond est intéressant, la forme, monotone et privée de souffle, décrit scolairement l’évolution du conflit, le dessin de Damien Vidal illustrant juste le propos sans recherche particulière. Écho pas démodé de notre actualité, ce « thriller social » entre fiction, chronique et documentaire informe et remplit donc son contrat. Mais, factuel et sans surprise, il peine aussi captiver.

lip_image2

Commentaires

  1. Désolé,je n’ai pas pu entrer dans ce livre, long à lire et plutot ennuyeux, tout en gris d’ailleurs. Peut-être trop dans l’esprit documentaire télé.

  2. Ben

    De la bonne bd qui mélange un évènement social qui a marqué son époque et une fiction sur une femme durant cette période. Intéressante et intelligente, il en faut aussi des livres comme çà!

Publiez un commentaire