Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Midam et Kid Paddle prennent leur indépendance

18 septembre 2009 |

Le contrat de Midam avec Dupuis expire mi-2010 et il ne le renouvellera pas. Le créateur de Kid Paddle quitte son éditeur pour fonder sa propre maison: MAD Fabrik.

midam_photo.jpgMidam s’associe avec son épouse Araceli Cancino (qui gérait déjà les licences des créations de Midam) et Dimitri Kennes, ancien patron des éditions Dupuis, qu’il avait quittées en 2006. Si un tome de Game Over (le spin-off de Kid Paddle) paraîtra chez Dupuis au dernier trimestre, MAD Fabrik en produira deux autres dans les deux prochaines années, ainsi qu’un ou deux Kid Paddle.

« Notre entreprise n’est pas une action contre Dupuis, précise Midam sur ActuaBD. Nous avons été heureux de travailler avec eux mais nous pensons que le personnage a encore du potentiel et que cela lui sera profitable si nous nous concentrons sur son développement. Moi, je pourrai me consacrer entièrement à la production, Araceli aux licences des personnages, et notamment celui de Grrreeny dans lequel nous croyons beaucoup, et l’expertise de Dimitri Kennes servira à son exploitation éditoriale. »

kid_paddle_image.jpgKid Paddle est l’un des plus gros blockbusters de Dupuis et a donné des produits dérivés à succès (jeux, jouets, etc.), ainsi qu’une série de dessins animés. Ses aventures seront développées sous de nouvelles formes et licences, promet Midam (un long-métrage animé?), et ses BD seront diffusées par Hachette, sous le label MAD Fabrik donc.

Source: le site de Midam et ActuaBD

Images © Midam – Dupuis

Commentaires

Publiez un commentaire