Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Noël 2015 : beaux livres et intégrales (5)

10 décembre 2015 |

Dernière ligne droite pour vos cadeaux beaux livres et intégrales ! Voici une nouvelle sélection d’ouvrages qui raviront les amateurs de belles images et de classiques BD. À compléter avec nos précédentes sélections :  ici, et , et aussi .

noel_bd_erotiqueLes 100 plus belles planches de la BD érotique

Déjà auteur d’une chouette Anthologie de la bande dessinée érotique, Vincent Bernière remet le couvert avec un nouveau livre sur le sujet, encore plus beau et accessible. Il y présente, avec des textes pédagogiques, précis et enlevés, des oeuvres et des auteurs, à travers une planche souvent judicieusement choisie. On y croise évidemment Manara, Serpieri, Von Götha, Crepax ou Liberatore, mais aussi Reiser, Martin Veyron, Crumb, Maruo ou Joann Sfar. Mises en regard avec des reproductions de peintures, photos, ou couvertures de livres – contemporaines ou anciennes – pour mieux les situer dans une histoire de l’art, les planches prennent ainsi toute leur dimension, celle d’oeuvres d’art à part entière, pas seulement destinées à l’édition plus ou moins masturbatoire. La sélection est rigoureuse, les informations nombreuses, le ton léger, l’édition de qualité. Bref, un résultat parfait pour un sujet qui le méritait. Bravo.

Beaux Arts éditions, 220 p., 34,50 €.

noel_autour_de-_philemonAutour de Philémon

Il a discrètement disparu en 2013, laissant – ultime élégance – un nouvel épisode de sa série Philémon. Fred est doublement présent cet hiver, avec une exposition à la Galerie Martel à Paris (jusqu’au 16 janvier 2016), et un classieux catalogue publié par Dargaud. L’éditeur rend hommage à l’un de ses auteurs phares en compilant des planches, dessins, croquis, recherches graphiques, photos, etc. L’ouvrage est parsemé de textes (des citations de Fred, une introduction de directeur du théâtre du Rond-Point et dramaturge Jean-Michel Ribes, une analyse du théoricien de la BD Thierry Groensteen, quelques paragraphes didactiques…). Une piqûre de rappel essentielle, pour ne pas perdre de vue une oeuvre graphiquement novatrice, littérairement exigeante, tendre, subtile et drôle.

Dargaud, 304 p., 39€.

Super Monsieur Fruit

Super-Monsieur-Fruit_couv

Réalisé en deux tomes entre 1995 et 1996, paru au Seuil en intégrale en 2007 – et épuisé depuis quelques années –, Super Monsieur Fruit de Nicolas de Crécy (Salvatore, La République du catch…) revient en format complet, sous une belle et solide couverture cartonnée. Journaliste terriblement potelé (pour ne pas dire obèse), Monsieur Fruit, alias Clarque Quinte, mène une double vie à New-York-sur-Loire. Cet être « à la fois omnipotent et ventripotent » – selon le scénariste et romancier Pierre Senges, qui signe la préface – s’est fixé une mission : sauver les fruits, quitte à combattre un affreux « maître du monde »… Absurde et follement séduisante, l’histoire est menée par le spectaculaire crayon de De Crécy, magnifiée par son imagination débridée. Un bonheur, pur.

Futuropolis, 320 p., 30€.

noel_italiaItalia

On connaissait Emmanuel Guibert Japonais (le titre d’un superbe recueil de dessins paru en 2008 chez Futuropolis), le voici aussi italien. Dans ce très beau livre, publié dans la collection Aire Libre de Dupuis — tiré à 3000 exemplaires, numérotés et signés —, l’auteur de La Guerre d’Alan résume plusieurs de ses voyages en Italie (le pays d’origine de sa femme). Avec des techniques et supports divers, il raconte Rome, Gênes, les Pouilles, sans chronologie ni fil directeur autre que la beauté plastique des images, qui se répondent, ou résonnent. Une expérience contemplative rare et belle.

Dupuis, 272 p., 45€.

Cinq mille kilomètres par seconde

5000_km_ne

Auteur du récent Les Variations d’Orsay et de L’Entrevue, l’auteur italien Manuele Fior est remis à l’honneur chez Atrabile, avec la réédition de Cinq mille kilomètres par seconde, couronné meilleur album au Festival d’Angoulême 2011. Il y décrit la vie de trois ados italiens, Piero, Nicola et Lucia, en proie à des amours contrariés… Vendu à 20 000 exemplaires, traduit dans 10 langues mais épuisé depuis, le livre bénéficie pour sa réédition d’un grand format avec couverture cartonnée (la première édition était petite, la couverture souple). L’occasion d’apprécier le talent graphique de Manuele Fiore dans un récit au découpage cinématographique : les aquarelles font ressortir l’émotion de chaque scène, la douceur des teintes révèle l’innocence perdue se conjuguant à une lucidité douce-amère d’adulte, sans jamais céder à l’esthétisme. Une bonne manière de redécouvrir l’une des meilleures BD de 2010.

Atrabile, 144 p., 25 €.

docteur_moebius_et_mister_gir

Docteur Moebius et Mister Gir

Casterman publie dans un élégant et sobre volume les entretiens de Numa Sadoul avec Jean Giraud, disparu en 2012. On y retrouve les premiers entretiens publiés par Albin Michel en 1975, puis les suivants, présents dans une nouvelle édition chez Casterman en 1991. Ils sont complétés d’éléments inédits, paroles recueillies entre 2000 et 2011. Ainsi que de témoignages de proches. L’ensemble est passionnant pour ceux qui s’intéressent à l’oeuvre de Moebius, car on (re)découvre un artiste qui a beaucoup réfléchi à son propre travail, à son évolution, à ses métamorphoses. Les anecdotes biographiques ou techniques sur tel ou tel projet, laissent peu à peu la place à des réflexions philosophiques ou métaphysiques, dans un ton parfois proche de la confidence. Un livre référence.

Casterman, 266 p., 20 €.

Sélection réalisée par Laurence Le Saux, Benjamin Roure et M.Ellis

Publiez un commentaire