Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Petite revue de presse #27

18 septembre 2009 |

Au menu de cette 27e revue de presse du vendredi: l’avenir incertain de Superman au cinéma; les ambitions de Leblon-Delienne; des adaptations ciné de comics rentre-dedans; une vidéo de Thomas Rivière; et des bonnes bouteilles.

rp27_superman.jpgPas de Superman au cinéma…

On évoquait dans une précédente revue de presse les problèmes juridiques qui opposaient DC Comics, Warner et les ayants-droits des créateurs de Superman. Il semble que ces soucis freinent le développement d’une nouvelle adaptation cinématographique des aventures du héros à collants. C’est Diane Nelson, boss de la nouvelle entité DC Entertainment qui le dit sur MTV, reprise par Newsarama: « Nous avons fait énormément pour cette licence dans le passé. Elle fait partie de la famille, mais pour l’instant, nous n’avons aucun plan concernant un futur film. » Toutefois, Scott Rowe, vice-président de Warner Bros, tempère: « En raison des procédures judiciaires en cours, nous ne pouvons faire d’annonces concrètes pour le moment. Mais, à l’avenir, il y a de fortes chances que vous voyiez un jour un nouveau Superman au cinéma.«  S’il le dit…

Rêves en 3D

Qu’est-ce qui fait courir Leblon-Delienne ? Le site Discordance a interrogé Laurent Buob, PDG de la maison de création de statuettes BD, qu’il dirige depuis 2007. rp27_asterix.jpg Pas de scoop, mais des réponses de base à un questionnaire simple, qui permet de mieux connaître un des plus chouettes acteurs de la paraBD. Suite notamment au lancement d’un Obélix géant, Laurent Buob déclare: « Je rêve d’un univers où nous pourrions être entourés de dizaines de nos héros à taille réelle. Cependant, chaque projet à l’échelle 1 représente un investissement important pour Leblon-Delienne qui nécessite des ventes suffisantes pour l’amortir. C’est le succès de nos pièces auprès des revendeurs et des collectionneurs qui décidera de leur fréquence de lancement. » Avant d’avouer que Leblon-Delienne réfléchit déjà à « une sculpture d’art contemporain à l’échelle 1 directement tirée de l’univers de l’un des grands maîtres de la bande dessinée franco-belge ».

BD au cinéma: deux voix enthousiastes

rp27_comics.jpg

Le comics Kick-Ass de Mark Millar (Wanted, The Ultimates…) devrait arriver en France sous peu, et son adaptation ciné excite déjà les médias anglo-saxons. Le pitch: un ado fan de BD décide de faire régner la justice dans les rues de sa ville. Bien que ne possédant aucun super-pouvoir (Batman non plus, me direz-vous), il se crée alors un costume vert et jaune improbable et fait même des émules auprès d’autres ados… Le film adapté de cette histoire rentre-dedans, signé du débutant Dave Lizewski, sortira au printemps prochain aux États-Unis et n’a pas encore de date en France. Mais Mark Millar est très confiant, rapporte DVDRama: « L’idée de base est déjà trouvée. En fait, chaque numéro du comics se finit avec un teaser pour le suivant et, pour le film, nous avons gardé ce procédé. (…) Nous ne voulons pas passer pour des vantards, mais nous sommes convaincus de la qualité de ce que nous avons fait. Et ça n’a pas coûté tant d’argent que ça, donc il y en aura définitivement un autre. » La confiance en soi, ça permet d’éviter les ulcères.

Par ailleurs, le réalisateur Sam Mendes a déclaré à Empire que le projet d’adaptation du comics Preacher, de Garth Ennis et Steve Dillon, était en bonne voie. Du moins, il apprécie le premier script qu’il qualifie de « très bon ». « C’est drôle, c’est violent, c’est extrêmement blasphématoire et profane, avec un ton incroyablement malin. » Difficile de douter de son amour pour la BD. Mais espérons qu’il en fera un meilleur film que son adaptation plan-plan d’un autre roman graphique, Les Sentiers de la perdition.

Comics en campagne

On profite de la publication ce jour de la nouvelle chronique comics de Thomas Rivière sur BoDoï, pour vous rappeler que ce passionné de BD américaines poste chaque semaine sur son blog une sympathique et informative émission vidéo, où il présente ses coups de coeur comics. Et cette fois, c’est en extérieur, dans un jardin normand, sur un ton encore plus décontracté que d’habitude et avec un invité de marque qui a déniché une vraie perle de BD western. Mais il faudra attendre la dernière minute de l’émission pour la découvrir…

La Phrase de la semaine

rp27_les-gouttes-de-dieu.jpgUne phrase très business cette semaine, qui traduit bien l’influence que peut avoir la bande dessinée sur la vie des gens, et surtout de ceux qui ont des produits à vendre. Ainsi, le manga Les Gouttes de Dieu est un carton pour tout le monde. Pour les éditeurs d’abord, avec 9 millions d’exemplaires écoulés au Japon et déjà 300 000 en France selon Glénat. Pour les viticulteurs et les marchands de vin ensuite, car cette série sur l’oenologie a un impact direct sur le marché des grands crus qu’elle met en scène. « Le dernier épisode parlait d’un vin australien. Trois jours après, ses ventes avaient explosé », racontent à 20 minutes le frère et la soeur Kibayashi, scénaristes du manga. L’article ne dit pas s’ils sont devenus actionnaires d’une marque de champagne…

Commentaires

Publiez un commentaire