Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Petite revue de presse #52

30 avril 2010 |

Au menu cette semaine : des cacahuètes, des sondages, une tendance mode, des secrets, des gaffes, des regrets et un ex-ministre. Pas de revue de presse pendant trois semaines, mais ça valait le coup d’attendre, non ?

Les Peanuts vendus

rp52_peanutsIl y a des monuments comme ça qu’on aurait du mal à évaluer. Combien peut valoir une mythologie comme les Peanuts ? 50 ans d’histoires et de bandes dessinées signées Charles Schulz, une petite famille attachante et un chien sympathique… Eh bien, tout cela vaut 175 millions de dollars (132,5 millions d’euros), lit-on sur Newsarama. C’est en tout cas le prix qu’ont versé les héritiers de Schulz (20%) et Iconic Brand Group Inc. (80%), pour racheter les droits d’exploitation de la licence à E.W. Scripps et United Feature Syndicate. Cette dernière société était celle des débuts de Charles Schulz, décédé il y a dix ans. « Les Peanuts bénéficient désormais du meilleur des deux mondes : le giron familial et la vision et les ressources d’Iconix », se félicite le fils de Charles Schulz, Craig, qui voit dans ce deal la chance de « perpétuer dans le siècle à venir ce que [son] père a créé, avec la toute bonne volonté incarnée par ses charmants personnages ». Pour revenir au business, Iconix précise qu’il attend de la franchise Peanuts de générer 75 millions de dollars de royalties chaque année. Sympa la retraite de Snoopy.

rp52_decennie

Les BD de la décennie

2010, ça fait un compte rond avec 2000, et ça peut être l’occasion de lister les meilleures bandes dessinées de la décennie. La Cité de la BD a organisé sur son site des votes : elle a soumis une présélection de titres aux internautes et comptabilise leurs suffrages. En catégorie BD, c’est Aya de Yopougon qui l’emporte, avec 23,5% des 795 votants, devant Isaac le pirate et Les Petits Ruisseaux. En manga, un peu plus de 1000 votants ont désigné Undercurrent, devant 20th Century Boys et Le Journal de mon père. Les votes pour la catégorie jeunesse sont ouverts : on trouve dans les propositions deux titres d’Emile Bravo (Ma maman est partie en Amérique, Une épatante aventure de Jules…) et des incontournables tels que Petit Vampire de Sfar ou Marzi de Savoia et Sowa. Mais si, comme dans les catégories précédentes, la prime va à la nouveauté (ou en tout cas à l’album le plus récent d’une série en cours), ça devrait se jouer entre Seuls et Lou.

rp52_ironmanLes super-héros enfin supers ?

À l’occasion des sorties consécutives de Kick-Ass et Iron Man 2, Le Figaro, extra lucide, rassemble des indices qui pourraient laisser croire que les super-héros et la bande dessinée seraient à la mode. Renaissance du magazine Strange, expo Vraoum!, pochette de disque d’Arielle Dombasle (!), flambées des originaux aux enchères… les preuves sont là: « Désormais intégrés aux codes culturels communs, les héros masqués à costume seraient-ils en train de devenir branchés ? Le vent tourne, incontestablement. » Fort de cet émouvant constat, l’article déroule un panorama généraliste bien foutu et détaillé sur l’évolution du monde des comics ces vingt dernières années, du Dark Knight aux Ultimates, de la crise chez Marvel au rachat par Disney, etc. Intéressant pour tous ceux qui n’étaient pas au courant (il doit y en avoir parmi les lecteurs du Figaro – c’est donc une bonne initiative).

Les secrets du manga

Hervé-Matrin Delpierre a réalisé le docu-fiction-manga Seoul District, mais aussi une série de petits films intitulée Secret du manga, qui raconte aux néophytes la naissance de la bande dessinée japonaise et dévoile son processus de fabrication. À voir ici, ou directement un épidode ci-dessous, qui nous fait pénétrer dans un atelier. Dans lequel le maître surveille ses assistants, plongés dans une semi-pénombre studieuse et travaillant à la chaîne…

rp52_scoutsOoops, I did it again

Pas vraiment de la bande dessinée, mais une jolie collection d’ouvrages aux couvertures mémorables, collectés par le Huffington Post, sous le titre « Les 11 livres sexuels-sans-le-faire-exprès les plus drôles de tous les temps ». Ou pourquoi il faut toujours faire attention au lien texte/image. Esprits tordus, je vous souhaite un bon fou-rire.

Fermeture aujourd’hui de la libraire Tonkam

C’était un haut lieu de la diffusion du manga en France : la librairie parisienne Tonkam, de laquelle a émergé l’éditeur du même nom, fermera ses portes ce soir, 30 avril 2010. La raison ? Une concurrence exacerbée dans le quartier (une dizaine de boutiques) et surtout une augmentation de loyer de 150 %, comme le précise le directeur commercial à Actualitté. rp52_tonkamPour revivre l’épopée de ce lieu mythique pour les fans de mangas de la première heure, on lira le joli post de notre chroniqueur Kara. Et on pourra se rendre ce vendredi, entre 16h et 19h, au 29 rue Keller (Paris 11e), pour dire au revoir à la librairie (et profiter des dernières réductions exceptionnelles avant fermeture).

La phrase de la semaine

On la doit à Dominique de Villepin, interviewé par le magazine Casemate n°26, à l’occasion de la sortie prochaine de Quai d’Orsay, une bande dessinée écrite par un ancien membre de son cabinet au ministère des Affaires étangères, et mise en images par Christophe Blain (qui nous en parlera bientôt). Interrogé sur le fait de devenir un héros de BD, le politicien-poète répond : « Qu’est-ce que ça fait de sentir que l’on a pu exercer une influence ou marquer les esprits de telle ou telle façon ? rp52_villepinÇa vous échappe, surtout pour un ministre des Affaires étrangères qui, par définition, se coltine avec beaucoup plus grand que lui (…). C’est symbolique du combat qu’on mène contre le chaos pour recréer un tout petit peu l’ordre du monde. On essaye avec beaucoup d’humilité. Et puis quelqu’un, à un moment donné, retient ce geste. C’est la force des artistes de retenir ce geste, et c’est magique. »

Images © Snoopy.com / Gallimard / Kana / DR / Dargaud / WITT/SIPA

Publiez un commentaire