Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

7 Comments

Réservé aux adultes – une sélection de BD érotiques #2

2 août 2010 |

Après un premier épisode plébiscité, voici une nouvelle sélection de bandes dessinées érotiques, dans des styles bien différents, parues ces derniers mois. Ouvrez grand vos yeux (et n’hésitez pas à cliquer sur les planches pour les voir en plus grand !).

erotique_lantre_de_la_terreur_couvL’Antre de la terreur

Ce sont deux maîtres de la bande dessinée argentine qui ont produit cet explosif bijou de bande dessinée érotique. Et on peut dire qu’ils n’ont pas eu froid aux yeux ! Imaginez Londres à la fin du XIXe siècle, une capitale britannique poisseuse et dangereuse, celle de Jack l’éventreur et des récits de Stevenson. Vous visualisez ? Et bien, n’allez pas plus loin, car c’est exactement dans cette ambiance que nous plongent les deux auteurs, faisant même intervenir plusieurs personnages familiers, fictifs ou historiques, dans une intrigue complètement dingue. On croise ainsi Sherlock Holmes et Sigmund Freud, le jeune Winston Churchill et Albert Einstein, et l’auteur de Docteur Jekyll et Mister Hyde en personne !
erotique_lantre_de_la_terreur_image2perotique_lantre_de_la_terreur_image1pOn y découvre un cabaret pervers, dont les caves sont remplies de pucelles (surtout de jeunes religieuses) droguées de force par une perfusion dans le vagin, qui assouviront des désirs malsains et des desseins maléfiques. Ces Aventures sexuelles de Lilian et Agathe, deuxième épisode d’une série démarrée dans les années 90, sont totalement débridées, souvent loufoques, parfois franchement crades. Quel pied !

L’Antre de la terreur – les aventures sexuelles de Lilian et Agathe.
Par Francisco Solano López et Ricardo Barreiro.
Dynamite, 13,50 €, avril 2010.
Achetez L’Antre de la terreur sur Amazon.fr

erotique_chiara_rosenberg_couvChiara Rosenberg

Attention, le sous-titre (« la double vie d’une dominatrice ») peut prêter à confusion. Ce bel album de la collection Erotix des éditions Delcourt n’est pas une bête plongée dans le quotidien d’une spécialiste du sado-masochisme. Comme le prévient l’héroïne dans une lettre préliminaire : « Le récit que vous êtes sur le point de lire est seulement une histoire d’amour, mais du genre d’amour capable d’ouvrir en grand les grilles de la passion, ce qui permet de dépasser les limites définies par des siècles de prudence sociale. Quand on franchit ce seuil, on entrevoit avec une vertigineuse clarté l’origine sociale de chaque perversion sexuelle et les risques qui découlent d’une véritable transgression. » Voici donc Chiara, ménagère docile, qui se plie à tous les caprices, parfois franchement violents, de son mari. Mais elle rencontre un jeune homme qui n’est pas insensible à ses charmes (qui sont nombreux) et elle va passer de dominée à dominatrice. erotique_chiara_rosenberg_image2perotique_chiara_rosenberg_image1pServi par la ligne claire de toute beauté de Roberto Baldazzini, ce conte érotique et conjugal risque de choquer par sa violence, et sa conclusion. Mais l’avertissement de la protagoniste revient à l’esprit et laisse entrevoir une façon de s’aimer qui n’est pas donnée à tout le monde (enfin, ceux qui veulent éviter les bleus…). Cette « édition définitive » de Chiara Rosenberg comprend une histoire inédite de 16 pages, qui évoque la rencontre entre l’héroïne et celui qui deviendra son époux. Une rencontre déjà placée sous le signe des coups…

Chiara Rosenberg, la double vie d’une dominatrice.
Par Roberto Baldazzini et Celestino Pes.
Delcourt, 18,90 €, mai 2010.
Achetez Chiara Rosenberg – la double vie d’une dominatrice sur Amazon.fr

erotique_elves_dreams_couvElves Dreams

Amateur de fantasy et de nymphettes vulnérables, voici un album pour vous. En revanche, si votre truc, ce sont les histoires coquines, avec dialogues sensuels ou crus, et mises en scène élaborées, passez votre chemin. En effet, ce one-shot de 48 pages est composé d’une vingtaine de mini-récits de deux pages – plus quelques pin-up – dessiné dans un style sous influence manga. erotique_elves_imagepOù l’on retrouve invariablement une jeune créature « elfique » (les oreilles en pointe, ou la peau de couleur violette) ou une aventurière se caresser ou se faire attraper par, au choix : des brigands de la forêt, des pénis multiples sortis des parois d’une grotte, des esclaves à fond de cale… C’est souvent bourrin et moite, et même parfois proche de viols à répétition. Des fantasmes limites quoi. Comme si les contes de fées qu’on nous raconte depuis toujours ne se finissaient pas toujours bien…

Elves Dreams.
Par Alessandro Mazzetti.
Éditions Blanche, 13,95 €, mai 2010.
Achetez Elves Dreams sur Amazon.fr

erotique_chambre121_couvChambre 121

C’est l’histoire d’un employé d’hôtel pas comme les autres. Un groom de BD qui n’a pas de petit écureuil malin sous son calot, mais un engin bien rodé dans son pantalon. Il oeuvre en effet, sous les ordres langoureux d’une goulue patronne, au bien-être de femmes trop seules, qui ont un gros besoin d’affection. Bavarde, drôle et décontractée, cette série érotique au format comics (fascicules d’une cinquantaine de pages, peu chers, mais de belle qualité) enchaîne avec bonheur les chapitres coquins dans lesquels le héros n’a qu’un seul but : la jouissance de ses partenaires. Dans ce cinquième opus, notre gentleman baiseur prend en main une rondelette ménagère, qui découvre avec lui son plein potentiel de plaisir. À tel point qu’il la débauche pour oeuvrer de concert auprès de nouveaux clients.
erotique_chambre121_image2perotique_chambre121_image1pLa récurrence de ce personnage enlève un peu de piment à ce cinquième opus, qui manque peut-être ainsi de variété. Mais la plume légère d’Igor et le dessin absolument impeccable d’Olaf Boccère font que l’on réservera aussi longtemps que possible la Chambre 121 dans leur hôtel de charme.

Chambre 121 #5.
Par Boccère et Igor.
Dynamite, 7 €, juin 2010.
Achetez Chambre 121 T5 sur Amazon.fr

Commentaires

  1. Salut Karibou, tranquille la pub envahissante sur tous les articles BD érotiques ? une fois, ça va, deux fois, on serait prêt à fermer les yeus, mais 5 fois, faut pas abuser.
    Merci.

  2. Salut Karibou, tranquille la pub envahissante sur tous les articles BD érotiques ? une fois, ça va, deux fois, on serait prêt à fermer les yeus, mais 5 fois, faut pas abuser.
    Merci.

  3. Exact, toutes mes excuses, j’ai pas été très fin surtout avec l’effet que ça faisait dans la section « derniers commentaires », je m’en suis rendu compte après coup.
    Merci d’en avoir laissé un néanmoins.
    Et bonne journée.

  4. Exact, toutes mes excuses, j’ai pas été très fin surtout avec l’effet que ça faisait dans la section « derniers commentaires », je m’en suis rendu compte après coup.
    Merci d’en avoir laissé un néanmoins.
    Et bonne journée.

  5. Exact, toutes mes excuses, j’ai pas été très fin surtout avec l’effet que ça faisait dans la section « derniers commentaires », je m’en suis rendu compte après coup.
    Merci d’en avoir laissé un néanmoins.
    Et bonne journée.

Publiez un commentaire