Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 16, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

3 Comments

Thomas Cadène, manipulateur accompli

12 avril 2010 |

sextape_introC’est l’histoire d’une richissime star de la chanson, déjà déchue malgré son jeune âge. La magnétique Anja vient s’isoler avec quelques employés, et demande à un gars du coin, Will, de l’épier. Afin de se reconstruire à travers son regard… Dans Sextape, Thomas Cadène manipule avec art ses personnages et ses lecteurs. Le trentenaire nîmois, exilé à Paris, raconte la genèse de son album.

sextape_starQui est Anja ?
Elle m’a été inspirée par certains mannequins et chanteuses, dont la célébrité et la maturité contredisent le jeune âge. On perçoit chez ces filles un décalage entre leur image et le vécu que traduit leur regard. À trente ans, elles ont vu plus de choses que la plupart des gens en une vie. Leurs existences semblent plus importantes que celles des autres, de par la multiplication de leur image et la traque qui rend leur quotidien public. Certaines peuvent se produire sur scène devant 50000 personnes tout en étant des ados fragiles.

Le phénomène people vous fascine ?
Oui, je le considère comme la construction d’une aristocratie de gens connus. Ils sont là pour donner des leçons, avoir une vie admirable ou catastrophique, mais quoi qu’il arrive se donner en spectacle. On doit les plaindre, souffrir pour Britney [Spears] ou Angie [Angelina Jolie]. On nous vend leur dépression, leurs problèmes de poids. sextape_fenetreJe trouve indécent d’amener le public à pleurer sur plus favorisé que lui. D’autant que ces célébrités n’éprouvent aucune empathie pour ceux qui les regardent.

Comment Sextape est-il né ?
Au départ, je souhaitais faire une bande dessinée montrant ce système. J’imaginais le retour à trois ordres, avec l’aristocratie people en haut de l’échelle. Mais c’était un peu compliqué, alors j’ai seulement gardé l’idée de fond. Anja est inconsciente de ce qu’elle provoque. On peut la prendre éventuellement pour une ordure, mais ce comportement est chez elle involontaire, elle ne se rend pas compte des conséquences. Ce qui l’intéresse, c’est d’être regardée, de se contrôler dans le regard des autres et de se reconstruire par ce biais.

sextape_anjaTandis que Will attend autre chose de leur relation…
Laquelle est totalement déséquilibrée, puisque Will est en empathie avec Anja, même s’il ne la connaît pas. Pour elle toutefois, cela reste professionnel : elle passe un marché qui lui permet de réapprendre son métier. Le propos de l’album est quasi social: une espèce de lutte des classes a lieu entre ces deux protagonistes !

Pourquoi situer votre histoire en altitude ?
J’adore la montagne. On la retrouve dans toutes mes bandes dessinées. J’aime ces paysages à la fois fermés et incroyablement ouverts. Et puis il s’agit d’un décor très pratique : on peut y cacher des personnages, voir de loin, s’exposer… De plus, c’est facile à dessiner ! Dans cette montagne-forteresse, Anja peut s’éloigner de la foule, de sa mère, et se retrouver.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans la réalisation de Sextape ?
Après une dizaine de pages – soit deux semaines de travail -, mon disque dur s’est crashé en mars 2008. J’ai ensuite recommencé selon ma méthode habituelle : dessiner une page tout en réécrivant les dialogues, pour mieux vivre l’histoire que je raconte et ne jamais la perdre de vue. Mais, quelques mois plus tard, j’ai réalisé que le mode narratif que j’avais choisi ne fonctionnait pas. J’ai finalement réécrit tout le récit, en introduisant trois narrateurs différents.

sextape_photo

Quel a été votre parcours ?
J’ai passé une maîtrise de droit, mais le dessin me poursuit depuis toujours. Au lycée, j’étais le mec qui dessinait des nanas à poil dans les agendas de ses potes. J’ai choisi l’option arts plastiques au lycée, mais j’ai eu 6 au bac. Je me suis régalé à étudier le droit, ensuite j’ai fait plusieurs petits boulots. L’air de rien, je continuais à dessiner. Alors je me suis lancé, en total autodidacte. Ma formation s’est faite sur le forum Café Salé, vers 2005. sextape_gordonLe regard des autres sur mon travail m’a beaucoup encouragé et fait progresser. J’ai ensuite été contacté par les éditions Paquet, qui cherchaient des projets pour la collection Discover. J’ai réalisé À travers moi, puis Rosalinde chez KSTR. J’ai pu rapidement gagner ma vie comme auteur professionnel, mais les ventes de mes livres n’ont pas suivi…

Quels sont vos projets ?
Aujourd’hui, je travaille sur un projet que devrait publier KSTR, intitulé La Nature est une belle salope. Ce sera un one-shot de cent pages, dans un univers post-apocalyptique. On y suivra une fille qui vit seule dans la montagne, et communique avec d’autres gens sans les voir. Car ils sont touchés par un virus, dont le contact entre porteurs sains se révèle mortel… J’en suis au synopsis, pour le moment. Je continue sinon à scénariser le feuilleton numérique Les Autres Gens, dont le bilan est plutôt bon: on compte de nouveaux abonnés tous les jours. Plus de 15% des lecteurs du mois de mars – dont les épisodes étaient en ligne gratuitement – ont franchi le pas. Nous continuons à développer le projet, qui a réuni pour le moment 25 auteurs différents en deux mois, et allons le consolider avec des partenaires. J’aimerais aussi faire appel à d’autres scénaristes pour créer des flash-backs, afin de revivifier le récit et apporter un autre regard.

Propos recueillis par Laurence Le Saux

_______________________________

Sextape
Par Thomas Cadène.
Casterman/KSTR, 16 €, le 7 avril 2010.

Achetez Sextape sur Amazon.fr

Images © Thomas Cadène / Casterman

Votez pour cet article

_______________________________

Commentaires

  1. Jordan

    Cadène, le sous-Gaultier, lui-même sous-Blain, et tout ça se dilue jusqu’à ce qu’il ne reste rien!

  2. Jordan

    Cadène, le sous-Gaultier, lui-même sous-Blain, et tout ça se dilue jusqu’à ce qu’il ne reste rien!

Publiez un commentaire