Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Un oeil sur les comics #8: Danger Girl

12 mai 2010 |

oeil_comics_introSexy, drôle, explosif. La réédition de la série Danger Girl, chez Soleil US, place la huitième chronique comics de Thomas Rivière, animateur du blog Comics Place, sous le signe du glamour et du fun. L’occasion de dresser le portrait de son dessinateur surdoué, J. Scott Campbell. Retour sur la carrière d’un enfant prodige de la BD qui oeuvre depuis plus de quinze ans pour faire rayonner son art.

oeil_comics_danger1Découvert par Scott Dunbier et Jim Lee au début des années 90, Jeffrey Scott Campbell se démarque rapidement par son style si particulier et si maîtrisé, inspiré par les plus grands maitres du genre, de Jim Lee à Arthur Adams. On lui confie très vite quelques pages de Stormwatch, la série star du moment, avant de le laisser se lancer sur une première mini-série mettant en scène des adolescents : Gen13, carton absolu de l’année 95.

Gen13 revient l’année suivante à l’occasion du lancement de la série régulière : c’est un succès immédiat. Campbell y raconte les aventures d’un groupe de super-héros ados titillés par des hormones galopantes, c’est sexy, drôle et percutant. oeil_comics_danger4Il quitte la série au numéro #25 et se lance dans une nouvelle aventure : Danger Girl, sorte de James Bond parodique avec des filles über sexy (sa marque de fabrique), où l’on croise un clone de Sean Connery (Deuce) et des ersatz de nazis à la conquête du monde (ça marche toujours).

Le titre est un succès, mais Campbell se lasse du comics. Le rythme est épuisant, et son statut de star lui offre désormais le luxe de se lancer dans l’illustration. Depuis dix ans, il a dessiné des centaines de couvertures pour tous les éditeurs, mais aussi de nombreuses images pour la publicité, ou simplement des illustrations pour des supports variés.

Au début des années 2000, retour à la BD. Il lance Wildsiderz, une mini-série inspirée des Power Rangers. Si le dessin est sublime, l’histoire date un peu. Le titre ne remporte pas le succès escompté, et il l’abandonne après seulement deux numéros. Depuis quelques années, il dessine des couvertures de prestige chez Marvel, et publie des sketchbooks (carnets de croquis) très rares et recherchés. Campbell a également signé chez Marvel pour dessiner quelques épisodes de Spider-Man il y a quatre ans (avec son compère scénariste Jeph Loeb)… mais il doit toujours rendre sa copie (aucun épisode n’est sorti) !

oeil_comics_danger3

J. Scott Campbell a toujours revé de ressembler à son maitre Arthur Adams. Il lui a emprunté son meilleur style et a su se faire aussi rare que lui. oeil_comics_danger2 Danger Girl représente aujourd’hui le seul récit complet qu’on peu lire de lui. C’est une série d’aventure à mettre entre toutes les mains, et qu’on prend plaisir à redécouvrir plus de dix ans après sa sortie. D’autres séries dérivées ont vu le jour depuis aux États-Unis, dessinées par des grands noms du comics (Arthur Adams, Joe Chiodo, Phil Noto, Leinil Francis Yu…). On annonce même une suite chez IDW pour la fin d’année.

Thomas Rivière

______________________________

Danger Girl #1.
Par J. Scott Campbell et Andy Hartnell.
Soleil US, 13,95 €, mars 2010.
Achetez Danger Girl T1 sur Amazon.fr

Danger Girl #2.
Par J. Scott Campbell et Andy Hartnell.
Soleil US, 13,95 €, avril 2010.
Achetez Danger Girl T2 sur Amazon.fr

Images © J. Scott Campbell / MC Productions pour la version française

______________________________

Danger Girl – Intégrale, T1 & 2 de Jeff Scott Campbell, Andy Hartnell, éditions Soleil

Présenté par digiBiDi, la BD à la demande – Location de bande dessinée, comics, manga, roman graphique online

Commentaires

Publiez un commentaire