Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 26, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Une vie – Winston Smith #3

18 juillet 2017 |
SERIE
Une vie - Winston Smith (1903-1984), la biographie retrouvée
ALBUM
Mars 1925 - avril 1926 - A chinese year
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
15 €
DATE DE SORTIE
22/06/2017
EAN
2754820833
Achat :

une_vie_winston_smith_image1Winston Smith a grandi sans père, dans l’Angleterre des années 1910-1920. Sa mère, cantinière allemande dans une école pendant la Grande Guerre, n’a reçu que moqueries et rejet, tandis que lui, frêle et introverti garçonnet, s’est réfugié dans les études. Avec réussite (un peu forcée par un petit acte d’empoisonnement, tout de même), puisqu’il est parvenu à gagner la très chic Eton. Où il a croisé un certain Blair, arrogant et rebelle étudiant, qui allait devenir George Orwell. C’est le parcours de ce mystérieux Smith, en poste en Asie dans ce troisième tome (sur quatre), qui est déroulé ici, via la lecture de sa prétendue biographie…

Prétendue, car de toute évidence, ce Winston Smith n’a jamais existé. L’intelligent et facétieux Christian Perrissin (Martha Jane Cannary) a nommé son héros comme celui du roman 1984 d’Orwell, et situé son intrigue (la fille d’une connaissance de Smith, découvrant ses archives) en… 1984. Cet artifice scénaristique donne du piquant à une saga littéraire et historique fort bien documentée, et qui fait le choix opportun de se placer au plus près du jeune Winston, victime de tourbillons émotionnels importants. Car ce garçon cherche sa place, dans une société anglaise très fermée, dans le coeur d’une femme plus âgée que lui, dans un empire colonial en perte de vitesse. Il cherchera aussi dans la compagnie et le regard de Blair/Orwell une reconnaissance et une motivation à devenir quelqu’un. Grâce à une écriture complexe mais parfaitement lisible, on se passionne pour cette série dense et riche, toujours juste dans l’équilibre entre information et émotion, notamment grâce aux planches somptueuses et nuancées de Guillaume Martinez. Si le sujet et les couvertures peuvent paraître peu excitantes de prime abord, il faut passer outre ses a priori : car on se laisse vite happer et la magie opère.

une_vie_winston_smith_image2

Publiez un commentaire