Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Agrippine #8 ***

18 mars 2009 |

bien.jpgcouv_agrippine_deconfite.jpgPar Claire Bretécher. Dargaud, 13,50 €, le 20 mars 2009.

Comme sale môme, elle se pose toujours là. Agrippine, jeune fille mal dégrossie née en 1988 sous le crayon de Claire Bretécher, revient après cinq ans d’absence. Cette fois, la voilà déconfite – c’est le titre de ce huitième album. Il faut dire que ce récit au long cours la confronte à la haute trahison de sa grand-mère (qui lui pique les chaussures qu’elle convoitait depuis une éternité), à la mort de cette même grand-mère, à la sénilité de son cher ancêtre, Zonzon – qui tague les murs entourant sa maison de retraite -, et au divorce de ses parents (dont la vie sexuelle n’a jamais été aussi épanouie depuis qu’ils ont décidé de se séparer). Dur dur d’être une ado…

agrippine_image.jpgSa créatrice n’a rien perdu de sa verve. L’auteure de Cellulite ou des Frustrés décrit sans complaisance une famille que d’aucuns qualifieraient de dysfonctionnelle. Mais dans laquelle, malgré tout, on finit par se reconnaître un peu. Usant toujours d’un langage formidablement inventif, Claire Bretécher fait virevolter ses personnages avec beaucoup de grâce. Et semble, au passage, régler quelques comptes avec les Vélib’, que son héroïne peine à utiliser. « J’aimerais que mon dessin ait l’air torché, rapide, comme mes brouillons qui sont toujours bien meilleurs que le résultat final », explique l’artiste dans le dossier de presse accompagnant son album. Cette patte nerveuse contribue largement au sel de cette Agrippine déconfite, portrait acide mais pas amer d’une jeunesse à la fois tête à claques et attendrissante.

Achetez Agrippine T8 sur Amazon.fr

+ d’infos sur nouvellesBD.com

Publiez un commentaire