Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Beyblade – Metal fusion #1-2 °

26 mai 2011 |

beyblade_couvnonPar Takafumi Adachi. Kazé Manga, 5,95€, T2 le 19 mai 2011.
2 volumes parus sur 7 – Série en cours au Japon.

Gingka est un « blader » (propriétaire d’une toupie) qui adore le « beyblade » (combat de toupie), tout comme Kenta. Seulement, ce dernier s’est fait enlever par la terrible bande des Chasseurs de têtes. Gingka va alors devoir affronter ces dangereux combattants et leur effroyable chef sur un stadium (terrain de jeu) un peu particulier…

beyblade_imageVoilà un titre dans la lignée de Pokémon et Yu-Gi-Oh, où les ennemis s’affrontent non pas directement, mais par le biais d’un objet/être qu’ils maîtrisent parfaitement. L’auteur de cette adaptation en manga ne se foule pas trop au niveau scénaristique. Il laisse la psychologie au placard et enchaîne les situations à une vitesse folle. Les nouveaux méchants affluent à chaque page sans réelle logique. Il n’y a, certes, aucun temps mort, mais les combats sont (étrangement) éprouvants pour les bladers, alors que ce sont les toupies qui font tout le travail; là où, dans les mangas du genre, il y a normalement une certaine stratégie… Les dessins sont simplistes, impersonnels, mais restent dynamiques.

En cadeau, une carte collector donne accès à des Beyblades exclusives sur le jeu en ligne d’Hasbro… La lecture est distrayante et renforce l’attachement au produit. Ce titre est donc à réserver (et encore) aux jeunes accros à l’univers de Beyblade, les autres passeront leur chemin sans regret.

bouton_nbd Achetez Beyblade – Metal Fusion T1 sur Fnac.com
Achetez Beyblade – Metal Fusion T1 sur Amazon.fr

METAL FIGHT BEYBLADE © 2009 Takafumi ADACHI / Shogakukan Inc.

Commentaires

Publiez un commentaire