Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

6 Comments

Bill Kill °

29 juillet 2010 |

bill_kill_couvnonPar Enrique Vegas. 12 Bis, 6,95 €, le 18 juin 2010.

Le genre parodique est sans doute l’un des plus casse-gueule qui soit. Un bon album parodique doit réussir à exploiter le meilleur de l’oeuvre originale, forcer le trait sur ses caractéristiques principales et confronter l’ensemble à un autre référentiel pour créer un contraste, censé être hilarant. Enrique Fernandez réussit à peu près les premières étapes, mais échoue de manière cuisante sur la dernière : faire rire.

bill_kill_imageSpécialisé dans la parodie, l’auteur espagnol s’est penché sur de nombreux films et livres à succès, en y apportant son ton geek et décalé. Son style comics-cartoon transforme les personnages en petites marionnettes à grosse tête, plutôt drôles. Mais ses relectures des films Kill BillWolverine (Arme XXL) et 300 (600), sorties en même temps, sont d’une grande pauvreté scénaristique, consistant simplement à se moquer des incongruités des scénarios d’origine. Si on sourit parfois devant la justesse de son propos, on se lasse très vite de cette moquerie simpliste et peu inventive. Enfin, si on lit plusieurs de ces volumes, on s’énerve contre un système parodique qui ressemble plus à un créneau marketing qu’à un dispositif artistique. À fuir.

Achetez Bill Kill sur Amazon.fr

Commentaires

  1. Francis Pincemoi

    Effectivement, ça sent la tentative de récupération. Il n’y a que la couverture de jolie dans ces livres!!

  2. Francis Pincemoi

    Effectivement, ça sent la tentative de récupération. Il n’y a que la couverture de jolie dans ces livres!!

  3. J’ avoue que je ne l’ acheterai pas, je n’ accroche pas sur le dessin, et pas
    trop sur les parodies non plus.
    Mais attention il s’ agit d’ Enrique Vegas et non pas d’ Enrique Fernández ! (super
    dessinateur extrêmement talentueux auteur récemment de L’ Île sans sourire)

  4. J’ avoue que je ne l’ acheterai pas, je n’ accroche pas sur le dessin, et pas
    trop sur les parodies non plus.
    Mais attention il s’ agit d’ Enrique Vegas et non pas d’ Enrique Fernández ! (super
    dessinateur extrêmement talentueux auteur récemment de L’ Île sans sourire)

  5. Merci Patrick. Vous avez entièrement raison. Cette grosse erreur est corrigée.

  6. Merci Patrick. Vous avez entièrement raison. Cette grosse erreur est corrigée.

Publiez un commentaire