Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

BoDoï 96, en vente jusqu’au 25 mai 2006

4 mai 2006 |

_
BILAL
_
Vatine, Baloup, Derib,
Rabaté, Gillon, Blanquet,
Bajram, Matz, Jul…
_


Bilal donne rendez-vous
Une trilogie qui s’achèvera en 4 tomes, une promesse de
happy-end et un film intimiste en projet. Bilal se sent pousser
des ailes et nous en promet toujours plus.
Dossier 6 pages.
Vatine emballe son Angela
On l’attendait depuis 1998 et il est arrivé enfin : le western dessiné par Vatine ! L’auteur troque les vaisseaux spatiaux d’Aquablue pour des carrioles à chevaux, et le musculeux Nao pour le belle Angela.
Dossier 4 pages.
Jul : la vie rêvée de madame Ben Laden
Jul, 31 ans, dessinateur de BD, presse et télé, s’était fait remarquer avec Il faut tuer José Bové. Dans La Croisade s’amuse, il s’attaque à mister Jihad et docteur Bush.
Dossier 2 pages.
Baloup : son Vietnam
En enquêtant sur ses origines vietnamiennes, Clément Baloup a découvert l’existence des camps de rééducation communistes après la guerre du Vietnam. Témoignage dessiné sur une vérité occultée…
Dossier 1 page.
Derib : la fin de Buddy Longway
Après 34 ans de vie commune, Derib décide de se séparer de son héros Buddy Longway. Définitivement.
Parricide la sortie !

Dossier 1 page.
Rabaté soigne ses pépés
Finie la tristesse russe pour Pascal Rabaté, retour aux nains de jardin français et aux petits retraités qui s’en occupent.
Dossier 1 page.

US : V comme Vendetta
A l’occasion de l’adaptation au cinéma de V pour Vendetta, David Llyod revient sur son héros terroriste, la révolte à la française et Angoulême.
Dossier 1/2 page.

Blanquet mutimedium
Pour la sortie de ses animations en DVD, Stéphane Blanquet raconte comment il a donné vie à ses inquiétants héros dessinés.
Dossier 1 page.

Gillon : l’âge d’or et d’argent
Vie de bohème, argent facile et grosse voiture. Non, ce n’est pas le dernier blockbuster américain mais la véritable vie d’un auteur de BD, Paul Gillon, il y a 60 ans.
Dossier 1 page.

LES CADORS ADORENT
Chaque mois un auteur nous livre son coup de cœur Sharaz-De par MATZ

Jens Harder à Jérusalem
Le dessinateur allemand promène un regard décalé sur Jérusalem et s’amuse de voir se côtoyer nonnes et fashion victim, chapelets et caméras numériques.

Nouvelle BD à suivre
Le peuple des Endormis #1.
La 1ere partie (1/3) par Tronchet & Richaud
(Dupuis)
Voir la planche 1
la planche 2
la planche 3
la planche 4
la planche 5
Nos BD à suivre
New-Messiah.com #1.
La 3ème partie (3/3) par Jesùs Redondo & Pierre-Paul Velrest
(Paquet)
Voir une planche
Nos BD à suivre
Le minuscule Mousquetaire #3.
La 2ème partie (2/3) par Joann Sfar
(Dargaud)
Voir une planche
Et aussi vos rubriques habituelles : les brèves d’actualité,
le cahier infos-critiques, la boutique BoDoï, le shopping, le calendrier des parutions de mai, le pinailleur et le courrier des lecteurs.

Pour acheter ce numéro

Tags

Commentaires

  1. Anton6

    Beau numéro, j’adore Bilal.
    Mais la bédé de Tronchet est toute dégueulasse. Les couleurs sont vraiment crades. Vous les faites imprimer en Chine ?
    Vous pourriez pas mettre toutes les pages sur le blog pour qu’on voit à quoi ça ressemble en vrai ? Celle que vous montrez est bien plus belle que dans le journal.
    Anton6

  2. biglolo

    Bonjour !
    Grand fan de Bilal votre offre d’abonnement avec son dernier album m’a tout de suite intéressé (je vous lis depuis longtemps mais je n’ai jamais franchi le pas) mais je voulais savoir pourquoi vous n’envoyez pas cet album avant le 18 juin alors qu’il est déjà disponible dans toute bonne libraiire ?
    Merci

  3. Vous voulez admirer le travail de Tronchet ?
    Dans le détail ?
    Nous allons mettre en ligne les 5 premières planches que nous prépublions (comme nous le faisons pour nos critiques).
    Mais n’oubliez pas que les images à l’écran sont lumineuses et n’ont pas le même aspect que lorsqu’elles sont imprimées.
    C’est parti. Lumières !

  4. C’est vrai que nous sommes vaches de vous obliger à attendre quelques semaines supplémentaires pour dévorer le «Rendez-vous à Paris» de Bilal.
    Peut-être sommes-nous mal organisés (nous faisons très rarement ce genre d’opération), mais pour nous il est beaucoup plus simple d’envoyer le maximum d’albums en une fois.
    Il y aura très certainement des envois avant le mois de juin, mais nous ne pouvons pas vous l’assurer. Alors nous avons choisi la sécurité.

    Est-ce que le pire ne serait pas d’attendre son Bilal et de ne rien voir venir ?

Publiez un commentaire