Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 11, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

11 Comments

Dans l’atelier québécois de Loisel et Tripp

19 décembre 2008 |

atelier_loisel_tripp_intro0.jpgL’entrée du petit village de Notre-Dame-des-Lacs se situe en réalité au dernier étage d’un appartement du quartier cossu d’Outremont, à un quart d’heure du centre-ville de Montréal. C’est une voix à l’accent québécois qui nous invite à entrer : Thierry Labrosse, le dessinateur de Moréa, partage un atelier avec Régis Loisel et Jean-Louis Tripp. Couvé par le regard de nombreux inconnus, dont les portraits sont accrochés aux murs, on se met en quête des deux compères. Ils nous accueillent dans la cuisine spartiate de leur atelier, pour nous parler de la leur (de cuisine – graphique celle-là !), et de la série Magasin général , dont le quatrième tome vient de sortir.

couple.jpgLeur atelier commun
Régis Loisel : Nous nous connaissons depuis 30 ans, à force de se croiser dans les festivals.
Jean-Louis Tripp : Nous nous sommes perdus de vue pendant quelques années avant de nous retrouver, ici au Québec. En 2002, alors que j’étais là pour voir des amis, je suis passé le voir.
RL : Il devait venir pour une ou deux journées, et il est finalement resté huit jours… Résultat : depuis cinq ans, nous partageons le même atelier!

Leur collaboration
JLT : C’est en finissant Paroles d’anges, pendant que Régis terminait Peter Pan, que je me suis rendu compte que nous étions vraiment complémentaires. Tout ce qu’il n’aimait pas faire, j’adorais le réaliser et inversement. Il m’a regardé comme si je sortais d’un asile de fous, mais l’idée de s’associer a fait son chemin, et nous avons décidé de travailler ensemble.
RL : Ce qui est très plaisant, parce que nous sommes très complémentaires, comme c’est aussi le cas pour moi avec Serge Le Tendre. Il faut être capable de se parler, mais cela ne fonctionne pas toujours avec tout le monde… Ma collaboration avec Jean-Louis est importante, puisqu’il prend mon dessin et le recouvre pour faire le sien. Je disparais, en quelque sorte, chose que j’accepte très bien puisque nous faisons chacun ce qui nous plaît le plus.
JLT : L’autre intérêt de ce mode de fonctionement, c’est un double point de vue sur le scénario. De plus, nous abordons franchement ce qui peut nous gêner puisque, dès le départ, nous avons convenu d’oser tout nous dire.

vue_generale_petit.jpg bureau_tripp_petit.jpg bureau_loisel_petit.jpg etagere_petit.jpg

L’idée de Magasin général
JLT : Nos univers sont très différents et je ne voulais pas particulièrement m’adapter au sien.
paysan.jpgRL : Moi non plus. Nous avons trouvé un terrain d’entente avec Magasin général. Au départ, nous voulions raconter une comédie à la Frank Capra. Ce qui tombait bien car je trimballais dans mes cartons depuis une quinzaine d’annés une idée de ce genre . L’intrigue se déroulait en France dans les années 40. Jean-Louis a imaginé la situer au Québec. La perspective de dessiner la ruralité nord-américaine m’a beaucoup plu.

Leur style
JLT : C’est une fusion : deux dessins en un seul. À ma connaissance, c’est la première fois que l’on mélange deux genres de dessins pour en créer un troisième. De ce point de vue, on est plus proche de l’expérience littéraire que de la BD. Le problème, c’est que je ne dessine pas sur mon crayonné mais sur le sien. Il a donc fallu que je réinvente complètement ma façon de travailler. Il y a des choses que je n’avais jamais dessinées de cette façon, comme les profondeurs de champs. La sensibilité de Régis se retrouve dans le cadrage, la mise en scène. La mienne se fait avec le trait, la lumière, l’expression très fine des visages…
RL : En fait, cela offre un autre regard, celui d’un troisième dessinateur. 100 % de Tripp plus 100 % de Loisel, ça doit donner du 300 %.


couleurs_petit.jpg toiles_petit.jpg lampe_petit.jpg

Le Québec
RL : Nous sommes très fier de l’accueil réservé à la série au Québec. On a hésité à utiliser des expressions québécoises car 90% des albums vendus le sont en France. Il fallait que les dialogues québécois soient suffisamment compréhensibles. Pour nous en assurer, nous avons fait appel à Jimmy Beaulieau, dessinateur et éditeur canadien.
langage.jpgJLT : Il était fondamental que le texte soit accepté par les Québécois. Quand des Français parlent du Québec, ils se sentent attendus au tournant. Un an avant la sortie du premier tome de Magasin général, Fred Vargas s’est fait traîner dans la boue, parce que le québécois utilisé dans son roman Sous les vents de Neptunes était ridicule et faisait rire tout le monde ici.

Une série plus longue que prévu
RL : Contrairement à ce que beaucoup pensent, nous ne tirons pas sur la corde parce que cela marche. Nous prenons du plaisir à réaliser cette série, que nous faisons surtout pour nous. Dès le premier tome, nous avons compris l’histoire ne tiendrait pas en trois volumes. Et puis nous sommes partis sur un rythme plutôt lent, celui de la campagne. Logiquement, il y aura un septième épisode. Mais il serait tellement dommage de se précipiter! J’ai vu des dessinateurs se saborder parce qu’ils se lassaient de porter leur histoire. À deux, c’est moins lourd.

Leurs projets
JLT : J’écris le scénario d’une BD, un drame psychologique qui se passe en France.
RL : Je continue de travailler sur Le Grand Mort et de scénariser, avec Serge Le Tendre, La Quête de l’Oiseau du temps, en alternance avec les dessinateurs Mohamed Aouamri et Vincent Mallié. »

Propos recueillis (sur place) par Guillaume Jousset

Achetez Magasin général T4 sur Amazon.fr

Photos © Guillaume Jousset pour BoDoï

Commentaires

  1. fredreik vauthey

    je pense n3 le grand mort en 2010 novembre?merci

  2. fredreik vauthey

    je pense n3 le grand mort en 2010 novembre?merci

  3. Hello Frederik,
    difficile à dire quand sortira le tome 3 du Grand Mort. Vincent Mallié travaille vite, mais il bosse aussi sur La Quête de l’Oiseau du temps… en tout cas, vous pourrez sans doute suivre l’avancée de ces deux livres sur le blog du dessinateur: http://www.vincentmallie.blogspot.com/

  4. Hello Frederik,
    difficile à dire quand sortira le tome 3 du Grand Mort. Vincent Mallié travaille vite, mais il bosse aussi sur La Quête de l’Oiseau du temps… en tout cas, vous pourrez sans doute suivre l’avancée de ces deux livres sur le blog du dessinateur: http://www.vincentmallie.blogspot.com/

  5. frederik

    maisssss , maillie dessine n6 la quete de l oiseau du temps dernier 2009 et peut- erte la quete de l oiseau n7 dernier 2010 je connais bien loisel il adore le noel merci

  6. frederik

    maisssss , maillie dessine n6 la quete de l oiseau du temps dernier 2009 et peut- erte la quete de l oiseau n7 dernier 2010 je connais bien loisel il adore le noel merci

  7. frederik

    se beter molhamed aouami parpare dessiner la quete de l oiseau du temps(8) sur 2010, maillie vincent le quete de l oiseau du temps (7)dernier en 2009 voila :-)

  8. frederik

    se beter molhamed aouami parpare dessiner la quete de l oiseau du temps(8) sur 2010, maillie vincent le quete de l oiseau du temps (7)dernier en 2009 voila :-)

  9. Bonjour,

    Juste pour corriger une info dans les commentaires, l’adresse vincentmallie.blogspot.com est KO. C’est http://vincentmallie.com

    Amicalement,

    Olive

Publiez un commentaire