Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Dans l’ombre de Charonne ***

23 mars 2012 |

picto-critique-V3-3dans_lombre_de_charonne_couvPar Désirée et Alain Frappier. Mauconduit, 18,50 €, janvier 2012.

Il y a cinquante ans, en février 1962, des dizaines de milliers de Parisiens défilent dans les rues de la capitale, contre le fascisme et pour la paix en Algérie. La manifestation est interdite, les forces de l’ordre largement déployées. La répression est brutale et plusieurs personnes se font piéger en tentant de se réfugier dans la station de métro Charonne. Sinistre bilan : 9 morts et 250 blessés. La guerre d’Algérie prendra fin quelques mois plus tard avec les Accords d’Évian, et la mémoire de ce drame parisien (souvent confondu avec les affrontements entre police et Algériens quelques mois plus tôt, à l’occasion desquels plusieurs immigrés ont été jetés dans la Seine) se fondra dans les méandres de l’Histoire…

dans_lombre_de_charonne_image1À partir d’une impressionnante recherche de documentation et le recueil de nombreux témoignages – dont celui de Maryse, lycéenne à l’époque et qui s’est faite piétiner dans la station Charonne, qui sert de fil rouge – la journaliste et écrivain Désirée Frappier décrit avec force détails l’ambiance de l’époque. Sa jeunesse idéaliste, le poids social du Parti communiste, la rigueur de De Gaulle, les flippers, la musique yéyé, le racisme et le sexisme. Et surtout la guerre qui n’en finit plus en Algérie, divisant tout le monde, Français d’ici et de là-bas, Arabes rejetés partout. La ligne limpide et le noir et blanc au contraste doux d’Alain Frappier achèvent de donner son caractère hautement crédible à cette reconstitution minutieuse et passionnante. Car, même si les tartines de texte sont parfois un peu indigestes, elles sont nécessaires pour bien appréhender la manière dont étaient vécus les événements de l’époque. Et comme la toile de fond est parfaitement tendue, on se laisse forcément gagner – avec les personnages – par l’émotion suscitée par la manifestation sanglante. Car la République, à ce moment-là, n’a pas été à la hauteur de ses idéaux et a fait payer sa peur à des jeunes gens pacifistes. Un récit-témoignage poignant, parfois un peu lourd dans sa mise en place, mais indispensable, pour la mémoire.

Plus d’infos et d’images sur le blog dédié au livre.

Achetez Dans l’ombre de Charonne sur Fnac.com
Achetez Dans l’ombre de Charonne sur Amazon.fr

dans_lombre_de_charonne_image2

Publiez un commentaire