Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | June 26, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Dans l’ombre de la peur

15 mars 2017 |
SERIE
Dans l'ombre de la peur
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
14.50 €
DATE DE SORTIE
14/03/2017
EAN
2369902353
Achat :

Entre les programmes qui analysent les e-mails pour produire de la publicité ciblée et les objets connectés qui dressent un profil précis des habitudes de chacun, la collecte et l’utilisation des données personnelles des internautes est devenue monnaie courante. Spécialiste des questions touchant aux nouveaux médias, le journaliste américain Michael Keller dresse dans cette BD documentaire sous-titrée « Le Big Data et nous » un bilan des pratiques plus ou moins douteuses des entreprises dont nous utilisons les services au quotidien.

dans_lombre_de_la_peur_image1Soyons honnêtes, le titre et l’illustration de couverture pour le moins alarmistes font redouter le pire. Après lecture, l’impression est mitigée vis-à-vis de ce manifeste très documenté, mais qui ne fait pas vraiment dans la finesse…

Les auteurs ont fait le choix de se mettre en scène dans l’album et vont à la rencontre de personnalités faisant autorité sur le sujet, le tout accompagné de nombreux exemples. Keller a ainsi clairement souhaité donner un maximum de crédibilité à son propos, mais à vouloir trop en dire en si peu de pages (une cinquantaine), la plupart des sujets sont survolés, alors que d’autres passent tout bonnement à la trappe. Mis à part supprimer son compte Facebook et jeter son smartphone à la poubelle, il n’est pas vraiment question des différents moyens qui existent pour mieux se prémunir des invasions de notre vie privée. C’est pourtant bien ce que l’on voudrait trouver dans ce type d’ouvrage, plutôt qu’un discours simplificateur, voire parfois franchement moralisateur.

Côté graphisme, Josh Neufeld, qui avait dans le même registre déjà travaillé sur La Machine à influencer, propose un dessin on ne peut plus sobre, même si l’on sent un effort pour rompre la monotonie dans l’alternance des tons bleu, vert et orange sur les cases.

Instructif mais tout sauf exhaustif, Dans l’ombre de la peur apparaît au final comme une introduction possible à la problématique complexe du Big Data, mais qui aurait mérité que l’on s’y attarde davantage.

dans_lombre_de_la_peur_image2

 

Publiez un commentaire