Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 23, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Gannibal #1-5

9 juin 2021 |
SERIE
Gannibal
ALBUM
Gannibal - 1
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
6.90 €
DATE DE SORTIE
21/05/2021
EAN
2368779299
Achat :

Gannibal CaseNommé sur un nouveau poste, un policier vient s’installer avec sa famille dans un petit village totalement perdu dans la campagne. Les habitants du coin sont pour le moins étranges et il semble peser comme une menace sur ce coin de campagne reculé. Rien n’est évident, et l’apparente tranquillité des lieux contraste énormément avec l’ambiance oppressante qui écrase les environs. Que se passe-t-il vraiment ? Des rumeurs incroyables de cannibalisme arrivent vite aux oreilles des nouveaux venus, tout comme les étranges échos qu’on lui renvoie du collègue qu’il est venu remplacer.

Après avoir mis ses pions en place sur l’échiquier du doute et de la peur, Masaaki Ninomiya développe un scénario montant crescendo. Disséminant ici ou là quelques indices, fausses pistes, souvenirs inattendus, révélations fracassantes, il sait exactement comment tenir le lecteur en haleine, susciter son intérêt et le mener là où il le souhaite. Il a beau n’en être qu’à sa deuxième série, il faut preuve d’une maîtrise de ton et d’un rythme totalement captivant. Son autre point fort est d’installer avec une minutie ethnologique son histoire, tout en sachant parfaitement doser les différents éléments qui font la sève de son manga : polar, thriller, drame, récit horrifique, croyances, peurs primaires et histoires familiales. Gannibal parvient également à maintenir son suspense haletant grâce à une violence palpable, une psychologie très travaillée et un graphisme réaliste et angoissant qui semble être le fruit d’un descendant de Takehiko Inoue et Masasumi Kakizaki. Une remarquable combinaison d’une splendeur savoureusement frissonnante !

© 2019 Masaaki Ninomiya (NIHONBUNGEISHA) – Traduction : Vincent Marcantognini

Gannibal Planche

 

 

Publiez un commentaire