Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 24, 2024















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Isekai Anime Studio #1-2

20 mars 2023 |
SERIE
Isekai Anime Studio
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
7.50 €
DATE DE SORTIE
08/03/2023
EAN
281899876X
Achat :

Iseaki-Anime-Studio-image1 Parfois, il suffit juste d’une petite idée maligne et bien exploitée, pour renouveler un genre éculé jusqu’au moignon de corde! Et cette idée nous vient d’un sympathique manga nommé Isekai Anime Studio. Si le genre même de l’isekai est de précipiter ses héros dans un monde parallèle afin d’y commencer une nouvelle vie, cette fois nous resterons… sur Terre ! En effet, tout l’équipe de production du studio d’animation nippon Ashita est convoquée dans un monde d’heroic fantasy afin de mener le sempiternel combat contre le Mal. Toute ? Non ! Car la directrice d’animation Sakura Miyone est restée seule à gérer la petite entreprise. Pendant que ses collègues sont partis combattre moult créatures fantastiques, les préoccupations de Miyone sont bien plus terre à terre et consistent à maintenir la société à flot. Fort heureusement, la communication entres les différents mondes est possible et des êtres surnaturels viendront en aide à notre artiste à lunettes. Centaure, elfes, fées, slimes, et autres golems envahissent alors les locaux pour un premier volume plein de comédie et de quiproquos savoureux.

Mais, dès le deuxième volume, le ton change et nous plonge réellement dans le quotidien d’un studio d’animation. Avec une Miyone en proie au doute, à la fatigue, mais aussi devant faire face à un énorme défi : diriger l’animation du prochain film d’Akira Raita, une sorte de caricature (bienveillante) du célèbre réalisateur Hayao Miyazaki. Au-delà encore de certains moments comiques détendant l’atmosphère, le lecteur est surtout témoin des turpitudes que peuvent avoir des artistes face à un défi artistique ultime, l’appréhension des nouvelles technologies, mais surtout la responsabilité morale de produire des œuvres exigeantes qui n’infantilisent jamais le public.

Au final, le seul bémol vient du fait que ce manga ne comportera que trois volumes. La qualité de la narration et toutes les possibilités induites par un tel concept auraient pu aboutir à une œuvre bien plus foisonnante ! À juger sur pièce avec le troisième et donc dernier volume de la série.

Kara

© by KAKUCHOSHI / Hôbunsha

Iseaki-Anime-Studio-image2

Publiez un commentaire