Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Jean-Loup ***

5 novembre 2010 |

jean_loup_couvbienPar Benoît Frébourg. Delcourt, 13,95 €, le 6 octobre 2010.

Quelle tuile ! Les parents de Jean-Loup ne l’emmèneront pas en vacances cette année : direction la maison de ses grands-parents en Normandie. En gros, une promesse de pluie et d’ennui. Mais une fois sur place, le gouailleur gamin se prend d’affection pour ses aïeux curieux, un papi royal (car il ne lève pas ses fesses de sa chaise de la journée, ou presque) et une mamie sorcière. Et puis, il y a cette forêt qui parle et surtout la jolie Rosanne. De bonnes vacances finalement, si ce n’est la présence d’un loup (et de chasseurs) dans les parages…

jean_loup_imageSous des dehors de conte jeunesse coloré et paisible, ce one-shot recèle un humour piquant et un ton un brin décalé. Ce qui ne devrait pas rebuter les plus jeunes, mais peut-être déstabiliser les plus grands. En effet, l’intrigue évolue tranquillement au fil de l’eau, sans rebondissement tonitruant, enchaînant simplement de jolies scènes poétiques et lumineuses. Le temps que le lecteur s’imprègne de la douceur d’un bel été, portée par le trait ultra-vif et les couleurs aquarellées mais flashy de l’auteur. Puis, une certaine gravité point le bout de son nez et, presque imperceptiblement, donne au récit une tonalité plus adulte. Jean-Loup prend alors une autre dimension et se pose comme un bel et original album, qu’on aurait aimé plus long et plus fourni, afin de vivre quelques pages de plus dans cet univers merveilleux et accueillant.

bouton_nbd
Achetez Jean-Loup sur Fnac.com
Achetez Jean-Loup sur Amazon.fr

Commentaires

  1. tatiana

    Ca m’a fait penser à L’été de Lucas de Malik Dehors, mais en moins bien, peu subtil et avec un dessin baclé à la Sfar (quel mal il aura fait à la bd lui pfff), il faut mieux lire l’été de Lucas.

  2. tatiana

    Ca m’a fait penser à L’été de Lucas de Malik Dehors, mais en moins bien, peu subtil et avec un dessin baclé à la Sfar (quel mal il aura fait à la bd lui pfff), il faut mieux lire l’été de Lucas.

Publiez un commentaire