Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 17, 2018















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Katanga #2

21 décembre 2017 |
SERIE
Katanga
ALBUM
Diplomatie - 2
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
16.95 €
DATE DE SORTIE
17/11/2017
EAN
2205076876
Achat :

katanga2_image1Alors qu’en juin 1960 le Congo belge proclame son indépendance, la province du Katanga décide de faire sécession. En jeu, 30 millions de dollars en diamants cachés par un certain Charlie aux confins du Kasaï. Pour mettre la main sur ce pactole en cette période troublée, une opération est montée. Le président du Katanga cherche à récupérer le Kasaï. En échange d’un poste de ministre pour leur chef, le Mwata Motu, il souhaite faire alliance avec ses sujets, les 50 000 Balubas, force armée nécessaire à la conquête du territoire. Mais tout le monde ne l’entend pas ainsi. Mwata Motu d’abord et Cantor ensuite, barbouze français cupide…

Le premier tome avait lancé la machine avec la maîtrise qu’on connaît au duo Nury/Vallée (Il était une fois en France). Il faut désormais s’accrocher dans ce second tome, bien plus sanglant, encore plus cynique et pas toujours simple à suivre. Fabien Nury ne chôme pas au scénario. Il complexifie toujours plus son intrigue entre politiciens dépassés, intermédiaires retors, gloutons sans scrupules et barbouzes forcément véreux. Le scénariste est moins efficace, surexploitant tous les clichés accolés au colonialisme et à l’Afrique. Les personnages, nombreux, sont des archétypes qui deviennent hélas des caricatures (Cantor, les cannibales Balubas…). Mais l’amateur de sensations fortes, lui, sera servi : de l’action à tout va et des scènes de massacre qui se multiplient, mettant aux prises toujours plus de fumiers et de magouilleurs. Résultat, on ne s’attache à aucun personnage et l’on se dit que le choix du grand spectacle à coups d’explosifs et de tirs de mitraillettes est là pour charmer le badaud. Le dessin semi-réaliste de Sylvain Vallée, lui, reste au niveau dans un style qui prend logiquement le pas de la caricature. Un tome certes maîtrisé dans sa forme (dialogues, découpages) mais grevé par des séquences faciles et, surtout, l’image d’un monde ivre de cynisme.

katanga2_image2

Publiez un commentaire