Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 16, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La Grande Boule de glace

11 septembre 2017 |
SERIE
La Grande Boule de glace
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
20 €
DATE DE SORTIE
17/05/2017
EAN
2878272129
Achat :

Conxita vit en Espagne, entre Madrid et Barcelone. Autrefois étudiante aux Beaux-Arts, la jeune femme vit désormais un quotidien banal, à traîner devant son ordi et faire le ménage sur fond de rock psychédélique. Pour égayer cette routine, elle met en image toutes ces scènes en apparence futiles pour mieux saisir un instant de vérité, au hasard des rencontres, des lectures et d’une inspiration soudaine.

PlancheA_305450La Grande Boule de glace, signé Conxita Herrero, raconte en dix-sept petits récits la vie d’une jeune femme qui a tout à construire sans savoir trop où aller. Pour seules armes, ses crayons et son imagination mis au service d’un quotidien que l’on cherche à poétiser ou enchanter. Si ces scènes autobiographiques ne racontent rien de nouveau dans le fond – Conxita discute avec ses amis, dessine ou écrit des mails, parle à son chat – leurs ambiances sont en revanche surprenantes. Avec une esthétique pop et bariolée, l’auteure use d’une économie de moyens pour rendre palpable le spleen, l’émerveillement ou le mystère. Le dessin oscille ainsi entre géométrie des formes et effacement des corps, suggérés en pointillés ou tout bonnement effacés. Les compositions, elles, impriment une douce variété dans la rétine du lecteur qui rappelle par moment, dans les teintes et l’esprit, le charme désuet des albums de Simon Roussin. S’extirpant du réel pour tendre vers l’onirisme, l’auteure réussit le plus souvent à dépasser les images terre-à-terre, évitant ainsi les pièges classiques du genre. Reste qu’on a parfois le sentiment d’une ébauche sans trop savoir où va le propos. Mais rien de grave, le talent est bien là. Une auteure à suivre.

Publiez un commentaire