Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

La Grande Lulusion ***

8 novembre 2010 |

bienlulusion_couvPar Charlotte Gastaut. Diantre!, 16€, le 28 octobre 2010.

Sympathique, grandiloquente, paumée, généreuse, bavarde… Elle est tout ça à la fois, la grande Lulusion. Jeune femme aux cheveux courts, façon Jean Seberg en plus hirsute, elle passe ses journées sur un nuage.

lulusion_1Là-haut, elle rumine pensées philosophiques, élans pour sauver le monde et -bonnes- raisons de ne pas y aller. Car la demoiselle est une super-héroïne (avec masque et cape) censée sortir son prochain des situations dangereuses. Mais elle préfère soliloquer, invoquer et défier Dieu, ou bien chanter de la variété française.

Créée par Charlotte Gastaut, cette justicière un peu ratée se révèle aussi agaçante qu’attachante. On lui donnerait bien une gifle ou deux pour la rendre plus modeste, et en même temps ses saillies pompeuses ou poétiques amusent. L’auteure dessine son personnage en noir et blanc, ajoutant ici et là une touche de rouge (pour figurer le sang, des larmes ou des oiseaux). Son personnage s’ébat dans des pages quasiment sans décor, qui mettent en valeur un ton dépouillé, plutôt bien trouvé.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr

Commentaires

  1. Lilas

    Pas de décor, un style « dépouillé », du texte chiant, du dessin malhabile, j’ai l’impression qu’on passe toutes les médiocrités aux auteures femmes, il y a là un véritable misogynisme, les éditeurs se disent « c’est nul, mais c’est normal c’est une femme » et ils publient parce que c’est à la mode de publier des femmes en bd, mais ils devraient être un peu plus regardant, car certaines auteures ont beaucoup de talents et des choses intéressantes à lire. Halte aux misogynes, oui à l’intelligence.

  2. Lilas

    Pas de décor, un style « dépouillé », du texte chiant, du dessin malhabile, j’ai l’impression qu’on passe toutes les médiocrités aux auteures femmes, il y a là un véritable misogynisme, les éditeurs se disent « c’est nul, mais c’est normal c’est une femme » et ils publient parce que c’est à la mode de publier des femmes en bd, mais ils devraient être un peu plus regardant, car certaines auteures ont beaucoup de talents et des choses intéressantes à lire. Halte aux misogynes, oui à l’intelligence.

  3. Manitou

    C’est marrant comme critique quand on sait que chez Diantre l’équipe éditoriale est exclusivement féminine… je trouve à ce commentaire un petit goût arrière-goût de misogynie et assez peu d’intelligence. J’aime beaucoup la grande Lulusion, elle est gracieuse et possède un esprit très fin. Comme quoi, les goûts et les couleurs…

  4. Manitou

    C’est marrant comme critique quand on sait que chez Diantre l’équipe éditoriale est exclusivement féminine… je trouve à ce commentaire un petit goût arrière-goût de misogynie et assez peu d’intelligence. J’aime beaucoup la grande Lulusion, elle est gracieuse et possède un esprit très fin. Comme quoi, les goûts et les couleurs…

Publiez un commentaire