Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

12 Comments

La Mafia Boulet !

1 septembre 2009 |

mafia_boulet_ok.jpg« Monsieur Boulet […] est un peu aux blogueurs BD ce que Johnny est à la chanson française. » C’est pas moi qui le dis mais la blogueuse Marion Montaigne, dans son interview pour le Festiblog. Boulet est  la star de la blogosphère, le parrain de tous les gribouilleurs du web, celui dont le talent et la popularité restent intacts depuis cinq ans. Et tel notre Johnny national trouvant une petite pub pour sa Laeticia ou un petit enregistrement studio pour son David, Boulet propulse son entourage sous les projecteurs d’Internet. Mais si le talent de Johnny n’a pas toujours diffusé chez ses enfants, tous les membres de la familia Boulet ont eux hérité du gène de l’humour. Après son frère Pierrot et son excellent blog yap-yap-yap-yap.blogspot.com, c’est au tour de l’autre frérot, Greg, de créer son jap-jap-jap-jap.blogspot.com. D’accord ce dernier « dessine à la souris, sous Paint, en faisant en plus du copier-coller de porcasse » – dixit Boulet himself – mais l’insolence joyeuse  de ses notes compense bien !

mafia_boulet_pierrot_ok.jpg
mafia_boulet_greg.jpg

Votez pour cet article

Commentaires

  1. Stop ! Stop !
    Défendez la bd s’il vous plait…

  2. Stop ! Stop !
    Défendez la bd s’il vous plait…

  3. zoe

    Oui ! Tout à fait d’accord avec Thierry !!!
    La BD, la vrai ! Pas des crobards vite faits bien/mal faits !?!

  4. zoe

    Oui ! Tout à fait d’accord avec Thierry !!!
    La BD, la vrai ! Pas des crobards vite faits bien/mal faits !?!

  5. Rémi

    Ils sont présentés comme tel et non comme auteur de BD…
    Je ne vois pas ce qui a de mal à parler des blogs BD alors qu’ils sont intimement liés à la BD professionnelle…

  6. Rémi

    Ils sont présentés comme tel et non comme auteur de BD…
    Je ne vois pas ce qui a de mal à parler des blogs BD alors qu’ils sont intimement liés à la BD professionnelle…

  7. Gill

    J’adore Boulet, mais franchement, vous lui faites dire n’importe quoi !

    A la lecture de votre titre, j’ai cru qu’il venait de lancer un webzine original, réunissant les meilleurs blogueurs sociétaux à son image (mafia = ses potes blogueurs)…

    Las, il ne s’agit que de sa SOUS-note (la note principale traitait de la vanité de croire pouvoir préserver par des objets la grandeur des meilleurs moments passés en vacances), sous-note, donc, écrite en tout petit, tout à fait en bas du commentaire associé, qui disait en substance « tiens au fait, mon autre frérot a aussi un blog ».
    Bref, d’une simple fierté naturelle, d’une quasi-obligation morale familiale, vous faites un article polémique visant à démontrer que le vil personnage profite de sa notoriété pour positionner sa famille sur les plus hautes marches du podium, à l’image d’une mafia prévaricatrice (oui, je sais : sur le ton de l’humour).

    En fait, à l’image des magazines people, vous déservez votre idole (et le principal intéressé) en mettant en avant l’illustre fraternité de ce blogueur encore inconnu, et en criant sur tous les toits ce que Boulet avait choisi de NE PAS mettre en exergue (il aurait pu en faire la note principale au lieu de ne l’afficher que lorsqu’on fait apparaître les commentaires).
    Que n’auriez-vous pas vous-même annoncé simplement la découverte d’un nouveau blogueur appelé GREG, à l’humour sympathique, malgré ses dessins ?

  8. Gill

    J’adore Boulet, mais franchement, vous lui faites dire n’importe quoi !

    A la lecture de votre titre, j’ai cru qu’il venait de lancer un webzine original, réunissant les meilleurs blogueurs sociétaux à son image (mafia = ses potes blogueurs)…

    Las, il ne s’agit que de sa SOUS-note (la note principale traitait de la vanité de croire pouvoir préserver par des objets la grandeur des meilleurs moments passés en vacances), sous-note, donc, écrite en tout petit, tout à fait en bas du commentaire associé, qui disait en substance « tiens au fait, mon autre frérot a aussi un blog ».
    Bref, d’une simple fierté naturelle, d’une quasi-obligation morale familiale, vous faites un article polémique visant à démontrer que le vil personnage profite de sa notoriété pour positionner sa famille sur les plus hautes marches du podium, à l’image d’une mafia prévaricatrice (oui, je sais : sur le ton de l’humour).

    En fait, à l’image des magazines people, vous déservez votre idole (et le principal intéressé) en mettant en avant l’illustre fraternité de ce blogueur encore inconnu, et en criant sur tous les toits ce que Boulet avait choisi de NE PAS mettre en exergue (il aurait pu en faire la note principale au lieu de ne l’afficher que lorsqu’on fait apparaître les commentaires).
    Que n’auriez-vous pas vous-même annoncé simplement la découverte d’un nouveau blogueur appelé GREG, à l’humour sympathique, malgré ses dessins ?

  9. > Rémi, merci d’avoir résumé ma pensée :)
    > Gill, il ne faut pas voir le mal partout. Il s’agit juste d’un article pour mettre en avant le nouveau blog de Greg et ceux de ses frères, déjà bien connus et souvent cités par ici. Le tout en s’amusant de voir que le virus du blog contamine toute la famille de Boulet. Rien de plus 😉 Je garde l’idée de sujet – les blogueurs sociétaux dans l’esprit de Boulet – en poche pour un prochain article.

  10. > Rémi, merci d’avoir résumé ma pensée :)
    > Gill, il ne faut pas voir le mal partout. Il s’agit juste d’un article pour mettre en avant le nouveau blog de Greg et ceux de ses frères, déjà bien connus et souvent cités par ici. Le tout en s’amusant de voir que le virus du blog contamine toute la famille de Boulet. Rien de plus 😉 Je garde l’idée de sujet – les blogueurs sociétaux dans l’esprit de Boulet – en poche pour un prochain article.

  11. Moi je pense simplement qu’Allison et Marion Montaigne vont me payer -cher- cette comparaison.

  12. Moi je pense simplement qu’Allison et Marion Montaigne vont me payer -cher- cette comparaison.

Publiez un commentaire