Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Le Coin des enfants #56 – Spécial Noël – Des albums à lire sous le sapin

21 décembre 2016 |

coin_enfants_intro2012Voici le dernier Coin des enfants de l’année. On boucle 2016 avec une ultime sélection d’albums illustrés qui raviront les enfants et leurs parents. À lire le soir avant d’aller se coucher, en famille, pendant les longues après-midi de vacances ou tout simplement pour le plaisir. (logo original de la rubrique: Kaze Dolemite)

 


bonnenuit_couvBonne nuit tout le monde

Par Chris Haughton. Thierry Magnier, 14,80 €, septembre 2016. Dès 2 ans.

Alors que le soleil descend tranquillement dans le ciel, c’est bientôt l’heure pour tous les habitants de la forêt d’aller se coucher. Les petites souris ont les yeux qui piquent, les jeunes lièvres s’étirent de tout leur long, le faon et son papa baillent aux corneilles, et maman ours sent le sommeil lui tomber sur le bout du nez. Petit ours, lui n’a pas du tout envie d’aller au lit. Il aimerait plutôt aller jouer. Mais trouvera-t-il quelqu’un pour s’amuser avec lui ?

Voici le dernier album de Chris Haughton, l’un des auteurs jeunesse les plus en vogue de ces dernières années. Il emporte une nouvelle fois les enfants au coeur de la forêt avec cette fois-ci la ferme intention de les aider à s’endormir. Couleurs d’automne, ambiance hypnotisante, une nature qui ronfle et ronronne, ce livre est parfait pour partager un moment câlin avec d’aller se coucher. Grâce à lui, plus besoin de faire appel au marchand de sable, il suffit de se laisser bercer par les images et d’observer les étoiles avec petit ours.

bonnenuit_extrait


 

doudou_couvDoudou cherche bébé

Par Magali Le Huche. Actes Sud Junior, 11,90 €, septembre 2016. Dès 2 ans.

Que serait un doudou sans un bébé auprès de qui se blottir ? Dans ce petit album cartonné de Magali Le Huche, on partage les espoirs, les doutes et les angoisses d’un doudou en quête d’un bébé prêt à l’adopter. Tout commence sur les rayonnages du magasin de jouet. Il faut déjà passer la première étape, et attirer l’attention des parents venus acheter une peluche. Vient ensuite le moment des présentations, pas de blagues, il faut faire bonne impression. Bébé aura-t-il le coup de foudre pour cette petite boule de poils ? Dans son lit, la concurrence est rude, doudou n’est pas seul, il a bien vu autour de lui l’éléphant, le lapin ou le hochet ! Tous sont là pour les mêmes raisons. Sera-t-il le préféré ? La lumière s’éteint, bébé pleure, il faut sortir le grand jeu, c’est maintenant ou jamais, c’est le moment de tout tenter ! Allez doudou, courage, on est tous avec toi, tu vas l’avoir ton câlin, sois-en certain !

doudou_extrait


 

bjorn_couvBjörn – Six histoires d’ours

Par Delphine Perret. Les Fourmis Rouges, 12,50 €, septembre 2016. Dès 4 ans.

Björn vit dans une petite forêt tranquille où il occupe une caverne confortable qu’il a su aménager à sa mesure. Entouré de ses amis, le renard, la belette, le hibou, le blaireau, le lièvre, la mésange et l’écureuil, il mène une existence paisible. Björn est un ours, mais pas n’importe quel ours. C’est un ours amical, il est poli, bien éduqué, généreux, bienveillant, rêveur, et la porte de sa maison est toujours grande ouverte ! Björn aime les choses simples de la vie.

Delphine Perret nous offre une belle rencontre, celle d’un plantigrade un peu poète, un brin philosophe qui derrière sa grosse fourrure de nounours respire le bonheur et l’humanité. Ces six petites histoires d’ours (récompensées d’une Pépite à Montreuil cette année) sont un hymne à l’amitié, à la pureté, aux bons sentiments. Chaque mot et chaque dessin contribuent à créer cette ambiance intimiste. Les images, le texte, mais aussi la fabrication de cet album en font un magnifique objet, personnel mais que l’on a envie de partager en le mettant bien en valeur dans bibliothèque ou sur l’étagère de sa caverne. Il est tellement sympathique ce Björn, qu’on ne peut raisonnablement par le garder que pour soi… Björn to be alive !

bjorn_extrait


 

gouniche_couvGouniche

Par Delphine Durand. Rouergue, 15 €, octobre 2015. Dès 5 ans.

Gouniche aurait pu être un Pokemon, un lointain cousin de Pacman ou bien un membre oublié de la famille des Barbapapa ! On pourrait aussi le confondre avec un mou, mais pas du tout ! Gouniche est tout simplement un digne représentant de la famille des Gous. Qui sont les Gous ? Pour le savoir, il vous suffit de feuilleter les pages de ce livre. Vous pourrez y découvrir que Gouniche est un être unique, qu’il aime les patates, le citron et les baleines. Vous apprendrez également qu’il collectionne les couvercles, qu’il aime faire des expériences et qu’il a été un jour dans sa vie, chauffeur de bus. Sacré personnage ce Gouniche !

Après Ma Maison et Les Mous, voici donc une nouvelle occasion d’explorer l’univers loufoque et hilarant de Delphine Durand. Cet album, qui ressemble à un documentaire ou à une petite encyclopédie, est un concentré de blagues, de fantaisie et de bonne humeur. Et pour cerner la personnalité complexe de Gouniche, il faut bien ça. On ne peut que conseiller ce livre à tous les enfants, et leurs parents, qui aiment ne pas se prendre au sérieux.

gouniche_extrait


 

anniversaire_couvLe Pire Anniversaire de ma vie

Par Benjamin Chaud. Hélium, 14,90 €, septembre 2016. Dès 4 ans.

Un jeune garçon frétille d’impatience dans sa chambre. Aujourd’hui, il est invité à la fête d’anniversaire de Julie, son amoureuse et cela le rend particulièrement heureux. Il compte bien profiter de cette occasion pour lui dévoiler ses sentiments. Il a préparé un magnifique cadeau avec une boîte en forme de coeur. C’est fait main et avec amour, elle ne pourra pas résister. Il a même confectionné des costumes pour lui et pour Chaussette, son lapin bélier. Bref, que des bonnes idées ! Mais en arrivant chez Julie, rien ne va se passer comme prévu. Cette après-midi qui s’annonçait idyllique va même se transformer en pire anniversaire de sa vie.

Avec beaucoup d’humour et de tendresse, Benjamin Chaud se penche sur les petits bonheurs, les joies et les tracas de l’enfance. En prenant comme prétexte une fête d’anniversaire qui tourne au drame sentimental, il montre avec finesse qu’il est important d’être soi-même et que la différence et l’authenticité sont des valeurs précieuses. Dans ce bel album, les sentiments se mélangent et tout finit par s’arranger ! Vive les anniversaires.

anniversaire_extrait


 

jamaissanslivre_couvJamais sans mon livre !

Par Barney Salzberg et Fred Benaglia. Phaïdon, 14,95 €, octobre 2016. Dès 3 ans.

Avec ton livre préférè, celui que tu adores par-dessus tout, tu as naturellement le droit de tout faire ! Tu peux le lire sagement assis sur un banc, mais avoue que c’est quand même beaucoup plus marrant de s’imaginer en train de bouquiner sur le dos d’un éléphant. Tu es également autorisé à le lire à l’endroit comme à l’envers, la tête en bas ou la tête en l’air. Si tu aimes vraiment ton livre, tu peux le câliner, le renifler, le cajoler, lui chanter une chanson, lui raconter des histoires et même le border avant qu’il aille se coucher. Avec ton livre, tout est permis, surtout de rêver, de voyager, de partager et de recommencer une fois terminé.

Barney Salzberg s’adresse ici aux enfants pour partager son amour de la littérature, celle qui touche, qui transporte, qui éveille, qui stimule, qui fait voyager et qui fait grandir. Il est accompagné par Fred Benaglia qui illustre avec beaucoup d’énergie et de fantaisie ce joyeux hommage. Cet album est à offrir et à faire découvrir aux plus jeunes, en espérant que sa bonne humeur soit contagieuse et qu’elle invite le plus grand nombre à se plonger dans les livres.

jamaissanslivre_extrait


 

presidentmonde_couvLe Président du monde

Par Albertine et Germano Zullo. La Joie de Lire, 15,90 €, septembre 2016. Dès 5 ans.

Porter le costume de Président du monde, ce n’est pas forcément un cadeau, c’est un travail à plein temps, et ce n’est pas tous les jours marrant. On a beau passer la journée installé dans un fauteuil confortable, derrière un magnifique bureau, avec une secrétaire particulière, entouré des plus brillants conseillers, on se sent seul et abandonné face à tous ces problèmes qu’il faut gérer. Pollution, chômage, grèves, épidémie, scandales, bourse qui s’effondre et pour couronner le tout un mystérieux monstre tout droit sorti du lac où sont normalement enfouis les dossiers embarrassants… On a beau être président, pour faire face à toutes ces responsabilités, c’est vers sa maman qu’on aime se tourner pour trouver du réconfort et du soutien.

En cette période électorale où l’actualité politique est chargée, Germano Zullo et Albertine se sont penchés, à leur manière, sur cet univers. Il en ressort un album à la fois tendre et piquant qui porte une vision candide de l’exercice du pouvoir et qui invite à réfléchir et à sourire.

presidentmonde_extrait


 

collectionneurs_couvLes Collectionneurs

Par Adrien Parlange et Guillaume Chauchat. Albin Michel Jeunesse, 14,90 €, septembre 2016. Dès 5 ans.

Quand il s’agit de collectionner des objets, des trucs, des bidules, on trouve vraiment de tout et il y a même des mots farfelus pour nommer les collections les plus curieuses, buticulamicrophiliste, huhulophiliste, placomusophile, tégestologue, j’en passe et des meilleurs. Mais étonnement, il n’existe pas de terme pour désigner les collectionneurs… de flèches. C’est pourtant la passion qui anime les deux héros de cet album. L’un accumule les flèches qui pointent vers la droite, l’autre amasse les flèches qui indiquent la gauche. Jusque là tout va bien, sauf qu’un jour pas fait comme un autre, ces deux passionnées vont se retrouver nez à nez, face à face, devant une flèche extraordinaire, unique et merveilleuse qui compléterait parfaitement leurs collections. À qui reviendra-t-elle ? Tout est question de point de vue.

Quand Adrien Parlange rencontre Guillaume Chauchat, et inversement, cela donne lieu à un album atypique et élégant, avec un trait protéiforme, une histoire qui se raconte en noir et blanc, avec des petites touches dorées, et qui montre comment se tricote une amitié.

collectioneur_extrait


 

bonhomme_couvBonhomme et le palais choucroute

Par Julien Tauber et Vincent Godeau. Seuil Jeunesse, 13,50 €, octobre 2016. Dès 4 ans.

Dans cette grande et immense ville, vivent de drôles de personnages. Il y a tout d’abord Bonhomme, tout petit, discret et vraiment rusé, l’inverse de Roi, amateur de choucroute et monarque cupide, qui règne sur son peuple de manière autoritaire et cruelle. Et puis bien entendu, Princesse, qui attend d’être délivrée, coincée dans son palais envahi de chou, de saucisses et de pommes de terre. Comment tout ce petit monde se retrouve mêlé à cette aventure ? Que vient faire la choucroute dans le décor ? C’est un grand mystère, mais tous sont unis ici pour le meilleur comme pour le pire.

On doit ce récit joyeusement absurde à Julien Tauber, un narrateur expérimentateur qui passe ici de la scène au livre papier en compagnie de Vincent Godeau, illustrateur explorateur, qui prête son univers graphique à cette épopée complètement burlesque. Inspirée des contes traditionnels, mijotée à la sauce alsacienne, assaisonnée aux couleurs tranchantes et aux formes géométriques, cette histoire ne ressemble à aucune autre et c’est ce qui en fait toute sa saveur ! Laissez-vous surprendre par cet album pas comme les autres.

bonhomme_extrait


 

chapeau_couvOn a trouvé un chapeau

Par Jon Klassen.  Milan, 12,90 €, octobre 2016. Dès 3 ans.

Deux tortues et un chapeau, forcément il y en a une de trop. Surtout que ce chapeau va aussi bien à l’une, qu’à l’autre, alors comment décider qui va le porter ? Pour ne pas faire de jaloux, il n’y a qu’à l’oublier ce chapeau. Mais tout de même, il est drôlement beau ce chapeau. Peut-être que le coucher de soleil fera oublier ce dilemme à nos deux amies, et que la nuit tombant, le sommeil arrivant, elles vont laisser vagabonder leurs pensées vers d’autres sujets ? Rien n’est moins sûr… car il est quand même beau ce chapeau.

Après Je veux mon chapeau et Ce n’est pas mon chapeau, voici la nouvelle aventure chapelière de Jon Klassen. On retrouve avec énormément de plaisir le concept qu’il décline depuis trois albums maintenant. Comique de situation, de répétition, il invite les jeunes lecteurs à goûter aux subtilités du rapport entre le texte et l’image. C’est finement amené, ça fonctionne parfaitement, on se prend au jeu, on sourit, on rit, on devient complice de cette histoire où il ne se passe rien et tant de choses à la fois. Que peut-on dire devant autant de malice et d’ingéniosité, à part, chapeau l’artiste ?

chapeau_extrait

Publiez un commentaire