Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 24, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les Déchets

17 mai 2021 |
SERIE
Les Déchets
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
17 €
DATE DE SORTIE
06/05/2021
EAN
2916254838
Achat :

les_dechets_image1Une camionnette roule dans un paysage désolé, entre la jungle étrange et le terrain vague. Comme après un cataclysme, ou avant la fin du monde, c’est selon. « Vous le sentez aussi ? L’air a un goût de métal », lâche un des passagers. C’est qu’ils arrivent à destination, l’usine Hannibal, géante d’acier et de fumée installée au bord d’un lac immense, qui fabrique on ne sait vraiment quoi. Mais qui exploite des girafes et des morses, et surtout dévore ses employés humains, exploités jusqu’à la moelle…

Publiée dans un format immense, la bande dessinée de Michelangelo Setola impose un rythme lancinant et une vision d’un enfer terrestre d’une rare puissance. Cette Italie-là n’est que cendres et poussière, ses habitants sont tous des hommes difformes et mutilés, à l’esprit aussi confus que leur corps est abîmé. Et dont les émotions et les réactions sont exacerbées, dans la docilité comme dans la violence. Pas d’explication ni de perspective dans ce one-shot suffoquant et glaçant, avec des protagonistes terrifiants comme ce chef aux yeux effacés. Juste une courte histoire coup-de-poing qui, tel un conte absurde de Kafka ou de Vian, révèle le pire de l’humanité, mais qui prend soin de dessiner un tout petit caillou d’espoir auquel se raccrocher. Le dessin est justement le grand point fort de cet ouvrage, et le format 30 x 42 offre une immersion totale. D’un fin crayon, l’auteur italien pose un trait flottant pour les contours de ses personnages, régulier pour son décor industriel, et enrichit le tout de mille détails d’une précision maniaque (feuilles d’arbre, gouttes de sueur, nervures de parquet, taches d’huile, poils de moustache…). Et il ajoute à l’ensemble des couches de textures, de vapeur, de fumée et d’effets de lumière palpables, grâce à un usage poussé de la mine graphite brossée, diluée, étalée. Magnifique dans l’horreur, Les Déchets est une bande dessinée hyper sensorielle pour une expérience de lecture renversante.

les-dechets_image2

Publiez un commentaire