Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Lose

22 mai 2014 |
SERIE
Lose
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
19.50 €
DATE DE SORTIE
23/04/2014
EAN
2889230198
Achat :

lose_image1D’abord glaçant, l’auteur Michael DeForge explique sa tentative de suicide comme l’origine des différentes histoires présentées. Peu engageant de prime abord, donc, le recueil laisse ensuite libre cours à une esthétique dérangeante décrivant un monde halluciné, le nôtre, où les normes sociales imposent une réalité absurde impossible à cautionner. Pour imager ce refus, hommes et femmes se métamorphosent en monstres, en créatures hybrides mi-hommes mi-animaux, Michael DeForge empruntant autant au fantastique qu’aux mythes. La thématique du corps y est alors poussée à l’extrême, jusqu’à l’obsession même : bandé, martyrisé, disloqué, indiscipliné mais libre, le corps prend les traits d’un chien-volant privé de mémoire, de vers lunettés, d’une biche à tête d’homme, d’une combinaison noire pour jeu SM, et le cadavre d’un cheval devient costume. Autant d’avatars aux allures spectrales, comme échappés des limbes de l’inconscient.

Chargée de violence symbolique, la société de Lose invite à s’interroger sur la nature humaine, son identité, et la place de l’homme dans tout ce fatras absurde source de malaise. Évitant les écueils classiques du récit intimiste complaisant ou malsain, DeForge transforme son cauchemar en odyssée du bizarre, d’une étrangeté fascinante. Le dessin, en noir et blanc et d’une précision psychédélique, libère et anime les corps, les contorsionne, pour les altérer jusqu’à une douleur inévitable qu’il faut exorciser. Il existe donc ici un parti-pris cohérent de bout en bout qui laisse entrevoir de belles promesses. Il n’est en revanche pas toujours facile d’y entrer, encore moins d’en sortir. Lose reste donc en tête, et ce n’est finalement pas si fréquent.

lose_image2

 

 

Publiez un commentaire