Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Lune d’argent sur Providence #2

17 avril 2008 |

lune_d_argent_sur_providence2_couv.jpgbien.jpgPar Éric Hérenguel. Vents d’Ouest, 12,50 €, le 16 avril 2008.

Seize morts – dont une gamine – et des citadins qui désertent leur ville, apeurés par de mystérieux meurtres à répétition. Un triste bilan pour le pauvre sheriff de Providence, impuissant face à la malédiction qui s’abat sur sa bourgade du New Hampshire. Le seul indice qu’il remarque, c’est la beauté de l’intrigante Cathy. À sa décharge, lutter en même temps contre des loups-garous, des chevaliers de l’ordre des Templiers et des divinités indiennes n’est pas évident… Par le folklore foisonnant qu’il exploite, cet album pourrait friser le ridicule. Mais il évite cet écueil grâce à l’humour et l’esprit terre-à-terre de son personnage principal, qui ne se laisse pas facilement impressionner. Et surtout grâce au talent d’Éric Hérenguel qui assume parfaitement le mélange du western et du fantastique gore. Ses monstres impressionnants surgissent sans prévenir de derrière une ferme. Les phénomènes paranormaux sont joliment mis en valeur par des jeux de lumière évanescents. Malgré quelques tirades sur la kabbale ou la mythologie indienne un poil lourdes et grandiloquentes, le tout séduit pour sa fraîcheur et sa vivacité. L’auteur semble s’amuser comme un petit fou avec son beau héros, sa splendide cowgirl et ses plans tout droit sortis de films de genre. Plutôt réaliste, son traitement graphique ne fige pas pour autant l’action, grâce à une plume souple et énergique. Éric Hérenguel, autodidacte de 41 ans qui a débuté dans Le Journal de Tintin, clôt son diptyque avec grâce.

Achetez Lune d’argent sur Providence T2 sur Amazon.fr

Publiez un commentaire