Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 23, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Lutte majeure ***

16 février 2010 |

lutte_majeure_couvbienPar Borris et Céka. Casterman/KSTR, 15 €, le 10 février 2010.

Le siège de Leningrad fut à la fois une des plus grandes fiertés du peuple russe, et aussi un des plus grands massacres de la Seconde Guerre mondiale. Près de 900 jours de siège par l’armée nazie, de l’automne 1941 à début 1944, qui n’a jamais pu envahir la ville. Et 1 800 000 morts. Ce one-shot élégant raconte cette période terrible, où la population affamée était condamnée à manger chiens, chats, rats, voire pire. Et il le fait en partant d’une anecdote basée sur des faits réels : la préparation d’un concert pour le jour présumé du grand bombardement de la cité…

lutte_majeure_imageC’est une histoire de fierté et d’espoir dans un monde en ruine. Traitée avec simplicité et pudeur, cette création singulière d’une symphonie de Chostakovitch dans une ville aux abois sonne juste. Certes, la commande de Moscou de donner un concert retransmis par radio dans toute l’Europe avait vocation de propagande, mais les acteurs de cet événement – au centre de l’album – le vivent comme une bouffée d’oxygène dans l’odeur des chairs calcinées, une bouée de sauvetage moral dans une apocalypse quotidienne. Le choix du style animalier (leurs personnages ont des têtes de cochons) paraît étrange au premier abord, mais il permet aux auteurs d’éviter l’écueil de la reconstitution figée d’une époque, sans renier sur l’émotion. Car le scénario sobre de Céka (Billy Wild) et le dessin aigu et limpide de Borris oeuvrent dans le même sens: mettre en lumière l’étincelle d’humanité présente en chacun de nous, mêmes aux heures les plus sombres. Et ils y réussissent parfaitement.

Achetez Lutte majeure sur Fnac.com

Achetez Lutte majeure sur Amazon.fr

Publiez un commentaire