Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 14, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Made in Abyss #1

12 juin 2018 |
SERIE
Made in Abyss
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
8.99 €
DATE DE SORTIE
18/05/2018
EAN
2377171176
Achat :

Perchée sur le bord d’un immense abîme insondable, la ville d’Orse attire depuis des centaines d’années des aventuriers désireux de bâtir leur réputation et leur fortune sur l’exploration de ce dangereux gouffre. Mais tous n’en reviennent pas indemnes. Rico, jeune « cavernière » novice, le sait bien, puisque cela fait plus de 10 ans qu’elle est sans nouvelles de sa mère, partie pour un voyage sans retour au fin fond de l’Abysse. Déterminée à la rejoindre un jour, Rico voit sa chance lui sourire quand elle découvre lors d’une séance de fouille un étrange androïde à l’apparence de petit garçon, qui pourrait bien être la clé des mystères de l’Abysse, et une aide précieuse dans sa descente vers les enfers.

Alors que Made in Abyss compte déjà 6 tomes au Japon, c’est suite au succès critique de son made-in-abyss--image1adaptation animée à l’automne dernier que parvient chez nous cette série d’aventure atypique. Celle-ci prend son temps pour poser les bases de son récit, mais cette exposition est nécessaire, car plus que les personnages, assez attachants mais plutôt convenus, c’est l’Abysse et son exploration qui piquent la curiosité. En effet, si la descente dans les profondeurs est périlleuse, c’est la remontée vers les bords du cratère que les caverniers craignent le plus, car elle occasionne des effets secondaires redoutables et même létaux pour les niveaux les plus profonds. Cela fait de tout voyage vers le fond de l’Abysse un aller simple, et condamne donc au secret ce qui pourrait s’y trouver. Akihito Tsukushi a longtemps travaillé dans le jeu vidéo et cela se voit : à ces lois étranges s’ajoutent un bestiaire délirant et des reliques mystérieuses, qui donnent au tout une atmosphère digne d’un RPG japonais.

Malgré la bouille ronde des protagonistes, le manga n’est pas à mettre en toutes les mains : il s’agit bien d’un seinen, et la descente dans le gouffre promet d’être éprouvante pour les héros comme pour les lecteurs. De plus, il faut noter la présence de quelques cases au contenu discutable vu l’âge des personnages, et dont le récit se serait bien passé…

À part cela, le dessin est sympathique et mignon, même son exécution manque un peu de consistance. Autre bémol, les planches sont très sombres, tout en niveaux de gris, ce qui ne facilite pas la lecture et ne permet pas toujours d’apprécier le soin que l’auteur a apporté aux détails, même dans cette édition en grand format.

Au final, Made in Abyss est un titre qui vaut le détour ne serait-ce que pour son univers intriguant et bien développé. Et même si ce premier tome ne marque que le début du voyage, on ne peut s’empêcher d’être déjà pris d’une fascination contagieuse pour cet Abysse et les merveilles qu’il renferme.

MADE IN ABYSS ©2013 Akihito Tsukushi / Takeshobo Co., Ltd.

made-in-abyss--image2

Publiez un commentaire