Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | February 1, 2023















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Manga : les meilleures rééditions grand format de 2022 (2/3)

6 décembre 2022 |

Après vous avoir déjà parlé de Frankenstein, nous voulions mettre en lumières 9 autres rééditions grand format qui méritent que vous vous y intéressiez. Suite à notre première sélection, voici cette fois-ci de l’aventure circassienne, des voyages spatiaux et des politiques yakuzas !

 

Karakuri circus CouvQue le spectacle commence !

Après une première publication avortée à mi-parcours voilà 14 ans, la série la plus connue de Kazuhiko Fujita fait son retour en librairie sous ses plus beaux atours. N’ayons pas peur des mots, il s’agit de l’une des rééditions les plus réussies de ces dernières années, et pour un prix bien moindre que la concurrence ! Et si les éditions Meian se sont donné les moyens de réaliser cette somptueuse édition, c’est tout simplement parce que Karakuri circus mérite bien un tel écrin. Au contraire, les planches foisonnantes du mangaka prennent toute leur ampleur sous ce grand format et favorisent l’entrée dans son univers complexe et riche. Bourrées d’action et d’humour, fortes en émotions, les aventures circassiennes qui se déroulent pendant plus de 7 000 pages sont de celles que l’on lit absorbé d’un bout à l’autre, et que l’on vit intensément par procuration. Les personnages hauts en couleur, les situations folles, la dynamique, la gestion de la mise en scène et la patte graphique griffée prouvent maintes fois que nous sommes là face à une œuvre généreusement hors-norme.
_________________

Karakuri circus.
Par Kazuhiko Fujita – Traduction : Vincent Marcantognini
Publié originellement au Japon en 1997 – 2006.
12,95 €, Meian, 8 volumes parus sur 26.

Ce qui change :
• Édition deluxe
• Grand format
• Nouvelle traduction
• Nouvelles couvertures
• Pages couleur
• Onomatopées originales sous-titrées
• Pagination plus élevée que l’original (l’équivalent d’un volume et demi)
• Meilleure qualité d’impression
• Illustrations inédites sur les couvertures
_________________

 

Planetes CouvVoyage philosophique

L’espace a toujours fait rêver l’être humain et nombre de récits intersidéraux ont découlé de sa sève créative. Prenant racine dans un hypothétique avenir peu reluisant, mais réaliste, Planètes n’en a que faire des prouesses techniques, des dystopies spatiales et des récits de science-fiction pure. Si Makoto Yukimura développe son histoire dans le futur et dans l’espace, c’est surtout un prétexte pour parler de l’humanité, de l’amour, de la mort, des croyances et de tout ce qui fait de nous des êtres intimement liés les uns aux autres et à la planète Terre. Dans cette tranche de vie intimiste bouleversante, le cœur et les maux parlent en dévoilant toutes les failles et les comportements absurdes de notre espèce, envers elle-même et son environnement. Première série de l’auteur de Vinland Saga, Planètes est et reste, réédition après réédition, lecture après lecture, un chef-d’œuvre de la bande dessinée qui sait dépayser pour mieux nous toucher en plein cœur, sans oublier de nous en mettre plein la vue, paysages cosmiques obligent.
_________________

Planètes.
Par Makoto Yukimura – Traduction : Xavière Daumarie
Publié originellement au Japon en 1999 – 2004.
16,99 €, Panini, 3 volumes parus sur 3.

Ce qui change :
• Couverture inédite dessinée par Mathieu Bablet pour l’édition collector du premier tome
• Charte graphique de la collection deluxe de l’éditeur
• Meilleure qualité d’impression
_________________

 

Sanctuary CouvYakuza politicum

26 ans après sa première édition (avortée) par Glénat et 18 après l’édition cheap des éditions Kabuto, Sanctuary est de retour en France chez l’éditeur grenoblois. Cette série a une place particulière dans l’histoire du manga en France, car elle fait partie des premiers mangas adultes à avoir été publiés suite au succès d’Akira. Dans celui-ci, deux jeunes s’en prennent à la classe politique vérolée et vieillissante. L’un, yakuza, l’autre, politicien en devenir, veulent mettre la main sur le pouvoir et sont prêts à tout pour ça. Il est assez surprenant de relire ce manga 30 ans après ses débuts tant la problématique soulevée est encore d’actualité au Japon comme en France. Ce thriller à l’ancienne au dessin réaliste est plaisant, en dépit de son aspect vintage et grotesque (ça baise des femmes-objets à chaque chapitre). Il n’accuse presque pas son âge et a un certain cachet et propose surtout un aller simple dans l’univers films de yakuzas et gangsters des 80/90’s : héros aux cheveux gominés, femmes plantureuses, action, pouvoir, argent, sexe, rivalités…

_________________

Sanctuary.
Par Sho Fumimura et Ryōichi Ikegami – Traduction : Elena Faure
Publié originellement au Japon en 1990 – 1995.
14,95 €, Glénat, Collection seinen, 2 volumes parus sur 6.

Ce qui change :
• Grand format
• Nouvelle traduction
• Nouvelles couvertures
• Pages couleur en début d’ouvrage (de piètre qualité de reproduction, malheureusement)
• Onomatopées originales sous-titrées
• Volumes doubles
_________________

Publiez un commentaire