Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 15, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Mangasia : l’expo BD de l’été

13 août 2018 |

Mangasia AfficheNous vous l’annoncions en avril : après un démarrage en Italie et la publication française de son catalogue chez Hors Collection, c’est au tour de la France d’accueillir l’exposition itinérante Mangasia – Merveilles de la bande dessinée d’Asie. Celle-ci est visible depuis le 30 juin au centre culturel Le lieu unique de Nantes et y restera jusqu’au 16 septembre 2018. Au programme, du manga, mais pas que ! En effet, après s’être longuement attardé sur la bande dessinée japonaise dans l’ouvrage de référence Manga : Soixante ans de bande dessinée japonaise, le critique et commissaire d’exposition Paul Gravett propose ici d’élargir le propos avec la toute première exposition autour de la BD asiatique dans son ensemble. Et quand on voit le peu de publications asiatiques qui nous parviennent en France (hors mangas), on se rend compte de tout l’intérêt du projet. Soyons clairs, avez-vous déjà lu, ou même vu ou entendu parler de BD venues d’Inde, de Malaisie, du Cambodge ou du Timor oriental ? Eh bien, grâce à cette exposition, vous pourrez enfin en découvrir plus sur tout un pan inexploré du 9e art mondial.

Mangasia s’articule autour de 6 axes. Le premier permet de faire un rapide tour d’horizon de l’histoire, de la diversité, du dynamisme de la bande dessinée asiatique. Il rappelle aussi l’influence du manga sur ses voisins, tels le manhwa coréen ou les moins connus cergam d’Indonésie, komika des Philippines… Dans une deuxième partie, on s’intéresse au genre fantastique : place alors aux yôkaïs, esprits, et autres légendes et mythes asiatiques, sources intarissables d’inspiration. Le troisième volet revient sur l’Histoire et son influence sur la production de BD asiatique.

La quatrième section s’attarde sur le travail d’auteur de BD, que ce soit au niveau du processus créatif ou du lieu de travail. Elle présente aussi de nouvelles plumes et des artistes alternatifs. Le cinquième axe s’attarde sur la censure et l’autocensure,  quand il s’agit de politique, de violence ou de sexualité. L’exposition y présente notamment la production pléthorique de BD érotiques, homosexuels et pornographiques, dans un espace réservé aux adultes. Le sixième et dernier pan de l’exposition s’attarde sur les adaptations de ces BD, ainsi que l’influence qu’elles ont sur les autres arts : animation, adaptations filmées, personnages fictifs typés « manga », mode, art, jeux vidéo… Les interactions entre les médias sont présentées au travers de nombreux extraits vidéos, tableaux, mannequins, mais aussi d’une expérience qui permet au visiteur de se mettre virtuellement aux commandes d’un mecha grandeur nature (robot géant typique des récits de science-fiction japonais dont le plus connu en France est Goldorak).

Toute la richesse de cette exposition est de proposer sur un pied d’égalité les productions asiatiques tout en les mettant en perspective les unes par rapport aux autres. On y découvre une grande sélection d’originaux, de fac-similés, de publications originales, de toiles, ainsi que quelques objets liés à la bande dessinée. On trouvera notamment des œuvres de Taiyô Matsumoto, Li Kunwu, Junko Mizuno, Ken Niimura, Kazuo Kamimura, Park Kun-woong, Jirô Taniguchi, Osamu Tezuka, Lin Li-Chin, Hokusaï… et bien d’autres !

Pour les plus impatients ou ceux qui ne pourront pas s’y rendre, sachez que Paul Gravett a publié des vidéos (3 sur 6 sont disponibles pour le moment) permettant de faire un tour commenté (en anglais) de l’expo : première vidéo, deuxième et troisième.

Mangasia 01
Mangasia 02
Mangasia 03
Mangasia 04
a href= »http://www.bodoi.info/wp-content/uploads/2018/08/Mangasia-05.jpg »>Mangasia 05
Mangasia 06
Mangasia 07
Mangasia 08
Mangasia 09
Mangasia 10
Mangasia 11
Mangasia 12
Mangasia 13
Mangasia 14
Mangasia 15
Mangasia 16
Mangasia 17
Mangasia 18
Mangasia 19
Mangasia 20
Mangasia 21
Mangasia 22
Mangasia 23
Mangasia 24
Mangasia 25
Mangasia 26
Mangasia 27
Mangasia 28
Mangasia 29
Mangasia 30

Photos © Rémi I. pour BoDoï.

Commentaires

  1. Excellente exposition, je viens (enfin) d’aller la voir. Je ne peux que conseiller à toutes et à tous celles et ceux qui ont la possibilité d’y aller avant la fin de ne pas rater cette visite.

    Comme le fait remarquer Rémi dans son texte, Paul Gravett est un fin connaisseur de la bande dessinée mondiale et il met ici sa science au profit de la bande dessinée asiatique.

    A la différence de Rémi, je trouve que l’expo penche un peu trop du côté manga, la BD de Corée du Sud et la Chine est un peu trop sous-représentée, surtout dans son versant grand public. Ceci dit, quand on connait le poids et l’influence du manga dans toute l’Asie de l’Est et du Sud-Est, ce déséquilibre est tout à fait compréhensible.

    De toute façon, allez-y, il ne reste plus que deux semaines !

  2. Rémi I.

    Tu as raison Herbv, je n’ai pas insisté sur la prédominance du manga sur le reste de l’exposition. Mais à vrai dire je trouve non seulement que c’est compréhensible, mais aussi légitime, ne serait-ce parce que ce sont les BD asiatiques qui sont les plus publiées à l’étranger (et donc les plus connues), mais aussi parce que ce sont celles qui ont le plus influencé le genre en Asie, et également parce que ce sont très certainement celles qui parleront le plus aux visiteurs de l’exposition.

    D’ailleurs, je trouve personnellement que l’équilibre de l’exposition se trouve justement être bien trouvé entre le manga et le reste des productions asiatiques. On part de ce que connait le lecteur/visiteur pour l’amener vers d’autres horizons. Sans ce parti-pris, je ne suis pas certain que l’exposition aurait été autant séduisante.

    Rappelons tout de même que l’exposition porte le nom de « Mangasia » et pose donc dès le départ le manga à une place bien particulière par rapport aux autres bandes dessinées asiatiques 😉

    Quoi qu’il en soit, comme tu le dis, il faut aller voir cette exposition !

Publiez un commentaire