Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Otaku Girls #1 ***

10 septembre 2009 |

otaku_girls_couv.jpgbien.jpgPar Konjoh Natsumi. Doki Doki, 6,95 €, août 2009.

otaku_girls_image1.jpgDans les cœurs des jeunes filles en fleurs, les histoires d’amour à l’eau de rose occupent une place toute particulière, surtout lorsque le couple est composé… de beaux garçons ! En effet, la jolie mais nunuche Rumi est fan de récits yaoi, terme désignant globalement des amours homosexuels masculins. La frontière entre fantasme et réalité étant parfois ténue pour une otaku nippone (collectionneur passionné à l’extrême), Rumi est en totale admiration devant Takahiro et Chiba, éphèbes soudés par une amitié virile. Mais le beau Takahiro n’est pas du tout homosexuel. Il est même amoureux de la charmante Rumi ! Commence alors un hilarant vaudeville où les coups de théâtres s’enchaînent sans temps morts.

Otaku Girls fait partie de cette nouvelle génération de mangas montrant des fans assumant leurs passions dans une société nippone où, il y à encore dix ans, ils étaient considérés comme des déchets de la société. Mais les jeunes otakus grandissent, certains deviennent alors des acteurs de la vie économique, avec un pouvoir d’achat représentant pas loin de 10% du marché japonais ! Petit à petit, l’otaku fait son nid et devient même « in » grâce à des œuvres comme Densha Otoko (L’Homme du train – un récit d’otaku sauvant une inconnue d’une agression). Nouvelle tendance, les filles font aussi leurs coming out et assument aujourd’hui à travers des personnages de BD, voire dans la vraie vie, leurs passion pour les jeux vidéos, la BD, les dessins animés, etc.

otaku_girls_image2.jpgCe qui, au passage, pourra énerver plus d’un quarantenaire ! Oui, vous le quarantenaire qui lisez ces lignes, souvenez-vous : ado, quand vous branchiez une fille en lui avouant aimer ces choses « honteuses », vous passiez pour un demeuré asocial (et nous restons polis). Aujourd’hui, les filles assument enfin leurs passions et près d’un visiteur sur deux de salon BD/manga est une fille ! Profitez-en les jeunes ! Nous autres quadras sommes nés hélas 20 ans trop tôt… Car le pire, en tout cas le plus horripilant, est que nous découvrons aujourd’hui que de nombreuses filles de notre âge étaient aussi des geeks quand elles étaient ado… mais qu’elles n’osaient pas l’avouer ! Bon, allez, il vaut mieux en rire qu’en pleurer…

Et autant pleurer de rire justement ! Otaku Girls enfile les gags et les quiproquos les plus inattendus en nous présentant une galerie de personnages hauts en couleurs. Même le playboy qu’on pourrait croire aussi creux qu’une chambre à air de roue de tracteur à une personnalité bien charpentée ! Cette série réussit donc le tour de force de parler de ces sympathiques geeks sous un angle humoristique mais documenté, et où surtout l’homosexualité est abordée de façon hilarante et sensuelle, mais toujours respectueuse ! À ne pas rater !

Kara

Achetez Otaku Girls T1 sur Amazon.fr

Publiez un commentaire