Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Petite revue de presse subjective #10

13 février 2009 |

Il était une fois un clameur de mangas

clameur_mangas.jpgOn parle beaucoup de la bande dessinée numérique, une « autre façon de lire de la BD », une « nouvelle expérience »… Mais la BD sonore, racontée par un acteur qui décrirait l’action, éructerait les onomatopées et ferait vivre les dialogues, c’est peut-être ça l’avenir. En tout cas, c’est ce que fait Rikimaru Toho, 34 ans, Japonais mettant en scène des mangas sous le pont d’une voie ferrée de Tokyo. Le site Aujourd’hui le Japon propose un joli reportage, par un journaliste de l’AFP, autour de ce personnage populaire, qui gagne quelques euros en réinventant la tradition du conte populaire. Mais attention, ce n’est pas donné à tout le monde. Quand j’animais une émission de radio sur la BD, à Lyon il y a quelques années, on terminait notre heure d’antenne par une lecture de BD à plusieurs voix, et dans mon souvenir, le résultat n’était guère brillant… Et on ne s’était jamais attaqué à un manga!

jonah_hex.jpgTous les comics sont-ils bons à adapter?

Olympus, ça vous dit quelque chose? Non, je ne fait pas référence à une marque d’appareil photo…. Jonah Hex, ça vous parle? Non, ce n’est pas un acteur porno. Pas plus que Kick Ass, d’ailleurs. Ces trois titres sont des comics et devraient bientôt débarquer sur grand écran. Mais ça intéresse qui? Dans le cas d’Olympus, c’est vrai que c’est un peu vite dit car la BD n’existe pas encore: cette histoire de dieux grecs va être publiée aux États-Unis par IDW, en partenariat avec Michael Chiklis, le flic bourrin de la série The Shield, qui prévoit déjà d’essayer de la porter à l’écran. Jonah Hex, western crépusculaire, a une solide réputation outre-Atlantique, mais n’est pas disponible en traduction ici. Son adaptation ciné est en route, avec Josh Brolin et John Malkovich au casting. Même chose pour Kick Ass, BD signée Mark Millar (Wanted, Civil War…), narrant les mésaventures d’un ado rêvant de devenir un super-héros. La BD américaine, laboratoire d’idées pour Hollywood? Plus que jamais. Mais y a-t-il un marché pour ces films hors du territoire américain? Pas si sûr…macherot.JPG

Macherot Nostalgie

Raymond Macherot est mort en septembre dernier. Et on a pas fini de (re)découvrir le génie du créateur de Sibylline et Chlorophylle. Comme le fait avec enthousiasme David Turgeon, dans un long papier sur le site du9. Il explique sa passion pour l’oeuvre de Macherot, dans laquelle il se plonge d’abord en tant que lecteur, puis comme collectionneur. Il découvre peu à peu l’importance de celle-ci pour le 9e art. Et constate que les BD de Macherot ont peu à peu été délaissées par les lecteurs et les critiques, qui ne les comprenaient plus. Un bel article, documenté et personnel.

Des belles images sur le web

– Le toujours passionnant site Klare Lijn International s’entretient avec le dessinateur flamand Reinhart, inconnu en terre francophone, mais dont les images méritent le détour.
– Un des plus beaux livres vus au Festival d’Angoulême: le 7e volume de la luxueuse revue américaine Kramers Ergot, avec des contributions de Chris Ware, Adrian Tomine, Daniel Clowes, Blex Bolex, Stéphane Blanquet, Richard Sala, Ruppert et Mulot, Matt Groening, Ben Katchor, Conrad Botes… Mais impossible à ramener, car c’est un livre hors normes: 96 pages, sous couverture cartonnée, près de 54 cm de haut, pour 125 €… Un monument.
Allen Anderson est un illustrateur qui a réalisé des couvertures d’une revue de science-fiction dans les années 40-50. C’est Jerry Frissen, créateur de Lucha Libre, qui partage avec nous son amour pour ses dessins.

reinhart2.jpg KE7book.jpg Allen-Anderson.jpg

albanel.jpgLa phrase de la semaine

«Je suis une fan de BD». C’est pas moi qui le dis, c’est la ministre de la Culture, Christine Albanel, rapporte Le Figaro. Elle a reçu une vingtaine d’auteurs à dîner dans la foulée du Festival d’Angoulême et a révélé qu’elle était une grande lectrice de Pilote. L’article ne dit pas en revanche si, toute fan de BD qu’elle est, elle en lit encore…

Commentaires

Publiez un commentaire