Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Rapport ACBD 2014 : une année de contradictions

29 décembre 2014 |

Le fameux rapport annuel de l’ACBD (Association des journalistes et critiques de bande dessinée), rédigé sous la houlette de son secrétaire général Gilles Ratier, vient de paraître. Et il met en exergue une année de production BD pleine de contradictions.

acbd-rapport2014« Après la décélération constatée l’an passé, la production de bandes dessinées est de retour à la hausse, mais les tirages moyens sont une nouvelle fois en baisse ; l’économie générale du secteur se maintient, mais le niveau de vie des auteurs professionnels est préoccupant; le nombre d’éditeurs ne cesse de s’accroître, mais les groupes leaders du marché se démarquent de plus en plus (…) ». Voilà ce que note en exergue de ce rapport Gilles Ratier, qui se concentre sur la production et les tirages des albums, et non les ventes (les chiffres n’étant pas encore disponibles).

Ainsi, ce sont 5410 livres de bandes dessinées qui sont sortis en 2014, soit une hausse de 4,64%. Dans le détail : 3946 strictes nouveautés, 1058 rééditions, 319 livres d’illustrations et 87 ouvrages sur le 9e art. Parmi les nouveautés, l’ACBD distingue 1579 BD franco-belges, 1617 mangas ou BD asiatiques, 372 comics et 378 romans graphiques.

Globalement, les tirages sont en baisse, même pour les plus grosses séries. En tête, pour le franco-belge, on trouve les nouveaux Blake & Mortimer (430 000 ex.), Joe Bar Team (350 000 ex.), Largo Winch (350 000 ex.), Le Chat (350 000 ex.), Lucky Luke (270 000 ex.), Happy Parents (220 000 ex.), XIII (210 000 ex.), Les Légendaires (180 000 ex.), Kid Paddle (160 000 ex.), Boule & Bill (150 000 ex.). Quelques chiffres flagrants de la décélération de certains blockbusters : le précédent Largo Winch était tiré à 440 000 exemplaires (soit +90 000); il y a cinq ans, on tirait 500 000 Joe Bar Team (soit +150 000); et le Lucky Luke de 2012 tirait (plus vite que son ombre) à 450 000 (soit +180 000!).

acbd_rapport2014_1Au rayon mangas, Naruto (180000 ex. le tome), One Piece (165000 ex. le tome) et Fairy Tail (90000 ex. le tome) continuent d’écraser la concurrence. Pour les comics, l’hégémonie de Walking Dead (entre 100000 et 120000 le tome) se poursuit; les Simpsons sont loin derrière (60000 exemplaires) mais débarquent en rafales, et le premier super-héros (Batman Renaissance) affiche des tirages à 25000 exemplaires.

Côté éditeurs (349 recensés), trois groupes se taillent la part du lion de la production (36,23%, en recul toutefois de près de 2 points par rapport à 2013) : Delcourt (Delcourt, Soleil, Tonkam…) avec 778 sorties, Média-Participations (Dargaud, Dupuis, Le Lombard, Kana, Urban Comics…) avec 762 sorties, et Glénat avec 420 sorties. Pour rappel, en parts des ventes en nombre d’exemplaires (chiffres 2013), Média-Participations dominait avec 27,30%, suivi par Delcourt (16,01%) et Glénat (15,60%).

Le rapport de l’ACBD note par ailleurs que les ventes numériques demeurent marginales, et que le secteur est largement dominé par Izneo et ses quelque 10 000 titres en catalogue, totalisant 300 000 ventes/an (en forte progression). Enfin, le nombre d’auteurs européens francophones vivant de la bande dessinée se réduit toujours, à 1411. Et ils en vivent de plus en plus mal…

L’intégralité du rapport, avec ses précieux tableaux de chiffres et annexes, est disponible sur le site de l’ACBD.

Publiez un commentaire