Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Robert Laffont BD suspendu

9 octobre 2008 |

moksha.jpgRobert Laffont abandonne la publication de bandes dessinées, selon le site du magazine [DBD]. Cette information, non confirmée directement par l’éditeur pour le moment, est en revanche étayée par le témoignage d’auteurs de la maison, Jacques Terpant (Sept cavaliers) sur son blog et Roberto Ricci (Moksha) sur le forum BDGest. Ce dernier explique que le rachat du groupe Editis (propriétaire de Robert Laffont) par l’Espagnol Planeta serait à l’origine de l’arrêt du catalogue BD de l’éditeur. Il se montre toutefois rassurant sur la reprise des séries en cours par d’autres labels. On voudrait être aussi confiant que lui… pour tous les lecteurs qui ont commencé Sept cavaliers, Les Sentinelles, La Bois des vierges, Moksha, etc., et qui risquent d’être déçus.

À noter que Planeta ne parie pas sur la BD pour son développement: faute d’avoir trouvé un accord avec Panini, le groupe espagnol ne diffusera plus les titres du géant européen du comics et du manga. Le réseau d’Hachette s’en chargera à partir du 1er janvier prochain.

Commentaires

  1. tiramisu

    Il semblerait que Robert Laffont est commencé à démarcher son catalogue auprès des maisons d’éditions concurrentes, avec l’ambition de le vendre en globalité, mon libraire me précise que si Planeta ou même Robert Laffont ,stoppe cette activité,c’est surement du à l’incapacité de son réseau de représentants dans ce domaine ,une librairie BD sur 3 n’a jamais vu l’ombre d’un représentant R laffont.
    Dans ce contexte le fait que des séries comme le Bois des vierges ou sept cavaliers (qui d’après mon libraire sont les deux qui marchent le mieux,auraient surement fait encore mieux ailleurs.Ces deux là et deux ou trois autres peut-être seront reprises,pour le reste….

  2. tiramisu

    Il semblerait que Robert Laffont est commencé à démarcher son catalogue auprès des maisons d’éditions concurrentes, avec l’ambition de le vendre en globalité, mon libraire me précise que si Planeta ou même Robert Laffont ,stoppe cette activité,c’est surement du à l’incapacité de son réseau de représentants dans ce domaine ,une librairie BD sur 3 n’a jamais vu l’ombre d’un représentant R laffont.
    Dans ce contexte le fait que des séries comme le Bois des vierges ou sept cavaliers (qui d’après mon libraire sont les deux qui marchent le mieux,auraient surement fait encore mieux ailleurs.Ces deux là et deux ou trois autres peut-être seront reprises,pour le reste….

Publiez un commentaire