Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 11, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Séance de rattrapage: 3 albums à lire (ou pas) en mai

13 mai 2008 |

Face à la production BD qui n’en finit pas de gonfler, difficile, dans les pages du magazine, de vous dire ce qu’on pense de tous les albums qui sortent. Petit rattrapage ici, donc, avec un point de vue sur: Nuit de fureur (Casterman), Poncho et Semelle #2 (Sarbacane) et Carmilla (Vertige graphic).

couv nuit de fureur.jpgNuit de fureur. Par Miles Hyman et Matz, d’après Jim Thompson. Casterman, 16,95 €.

La nouvelle collection de Casterman, qui adapte des romans de la collection Rivages/Noir, frappe fort. On vous parlait dans BoDoï #118 du splendide Pauvres zhéros, de Baru, d’après Pierre Pelot (indispensable du mois!), et de Pierre qui roule, le bel album de Lax d’après Donald Westlake, qui nous donnait l’occasion d’aller faire un tour dans l’atelier du dessinateur lyonnais. C’était sans compter sur le très réussi Nuit de fureur, d’après Jim Thompson. Matz signe ici un scénario à couteaux tirés, sans un gramme de graisse, sur un tueur au bout du rouleau qui accepte une mission d’infiltration forcément vouée à l’échec. Mais c’est surtout le dessin et les textures de Miles Hyman qui emballent. Avec son trait charbonneux et sa palette de couleurs toute en nuances, cet artiste trop rare parvient à insuffler la vie dans ses planches. Ce qui est suffisamment exceptionnel pour être signalé.

couvponcho2.jpgPoncho et Semelle #2 La Colère de l’Ouest. Par Hugo Piette. Sarbacane, 9,90 €.

Le petit cow-boy, haut comme un mini-cactus, c’est Poncho. Son cheval avec le gros bide, c’est Semelle. Il déteste perdre aux échecs. Et puis, il y a aussi Poum, un petit fantôme vaporeux au coeur d’artichaut. Cette sympathique petite bande vit des aventures rocambolesques, à destination d’un public jeunesse, dans un décor western familier. La ligne claire dynamique et la mise en couleurs soignée font de cet album une vraie réussite. On se prend à espérer que le jeune Hugo Piette se penche un jour sur une BD plus adulte. Son ton décalé et son sens du rythme lui permettent toutes les ambitions!

couv carmila.jpgCarmilla. Par Sofia Terzo. Vertige Graphic, 20 €.

Qui connaît Carmilla de Joseph Sheridan Le Fanu? Ce livre, sorti 25 ans avant le Dracula de Bram Stoker, est pourtant un roman fondateur de la littérature de vampire. Il narre l’histoire d’une jeune châtelaine qui va se faire ensorceler par une mystérieuse femme, laquelle désire la transformer en immortelle aux dents longues. Meurtres, sexe et cauchemars sont au rendez-vous de cette élégante adaptation signée Sofia Terzo, qui lorgne énormément sur le style de Manara, sans toutefois égaler son talent. Malgré cette ressemblance gênante et un problème de définition de certaines planches (qui pixellisent), les amateurs de bande dessinées classiques et de jolies femmes apprécieront.

Publiez un commentaire