Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Super Negra ****

20 septembre 2012 |

picto-critique-V3-4super_negra_couvPar Winshluss. Les Requins Marteaux, 10€, le 20 septembre 2012.

Forcément, ils n’auraient pas dû aller pêcher à la dynamite au sein d’une base militaire. Mickey et Dingo n’ont eu que ce qu’ils méritaient : un missile nucléaire sur le coin de la truffe, qui leur cause des effets secondaires assez désagréables…

super_negra_1Dans l’épatant Pinocchio, il s’inspirait de l’imagerie Disneyenne pour mieux la détourner. Cette réédition de Super Negra (publiée à la fin des années 90) montre la fidélité de Winshluss à son sujet. Dans cette aventure décapante et absolument hilarante, il s’approprie les héros de son enfance, les malmenant cruellement (Mickey finit dans la peau d’un rat, pourchassé au fusil par Donald). Son trait sale, déformant mais tenu, ajoute au ridicule de la situation, lui donnant une dimension comique encore plus importante. On se délecte de ce pilonnage en règle et sans scrupules d’icônes planétaires.

Et l’on rit encore plus fort grâce aux bonus de fin d’ouvrage : « Caroline invite ses amis à sa soirée de merde », ou comment la blondinette à couettes (« bourrée ») créée par Pierre Probst voit sa soirée fichue à cause de ses incontrôlables amis animaux… ; Le Temple du soleil génétiquement modifié, qui voit une bougresse empêcher, par ses attraits, Tintin et Haddock d’aller sauver le Professeur Tournesol du bûcher ; et enfin un ectoplasme Barbapapa terroriste, muni d’un fusil et prêt à abattre le PDG de Total. Une lecture délirante, décidément salutaire.

super_negra_2

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

Commentaires

  1. ADouwes

    En s’emparant des personnages familier à notre enfance Winshluss réussi à faire de Super Negra une « aventure » particulièrement dérangeante … Peut-être un peu trop à mon goût ce qui m’a empêché de rentrer pleinement dans cette univers crasseux.

Publiez un commentaire