Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Trois fois rien **

3 septembre 2009 |

trois_fois_rien_couv.jpgpasmal.jpgPar Benjamin Jurdic et Frédéric Féjard. Casterman/KSTR, 16 €, le 19 août 2009.

Un jeune couple séduisant, un meilleur ami sortant de taule, un minable avocat véreux, des flics pourris.. Et surtout une valise pleine de diamants. Tous les ingrédients pour un bon film américain de truands, un de ces petits polars d’été réjouissants, pas inoubliables mais frais et agréables. Trois fois rien tente la transposition de cet esprit-là en bandes dessinées, avec une réussite mitigée.

trois_fois_rien_image.jpgEn effet, il s’en faut assez peu pour que cette arnaque à rebondissements happe totalement le lecteur. Son intrigue fonctionne bien, mais elle laisse une impression de déjà-vu. Les personnages sont trop convenus (les deux flics par exemple, un blanc au nom polonais et un noir grincheux…), les dialogues manquent de piquant. Même chose pour le dessin, léger et avenant, mais trop faible dans les moments de tension. Néanmoins, on n’accablera pas totalement ce one-shot, premier album de son dessinateur, à l’histoire sympathique bien que peu originale. « Trois fois rien », c’est ce qui lui manque au final pour faire mouche.

Achetez Trois fois rien sur Amazon.fr

Publiez un commentaire