Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

3 grammes ***

14 juin 2012 |

picto-critique-V3-33_grammes_couvPar Jisue Shin. Cambourakis, 22€, le 11 avril 2012.

Un beau matin de fête, alors qu’elle s’habille pour rendre visite à sa famille, Jisue Shin se rend compte que quelque chose ne va pas. Son corps a changé, son ventre a grossi au point qu’on dirait qu’elle est enceinte. Inquiète, elle se rend dans une clinique près de chez elle. Les médecins la rassurent, ce n’est rien du tout, un passage aux toilettes fera l’affaire. Cependant, elle a un mauvais pressentiment. Elle se rend donc à l’hôpital : c’est un cancer de l’ovaire, à 26 ans.

3_grammes_imageTour à tour descriptif, poétique, métaphorique et sensible, 3 grammes utilise au maximum son potentiel graphique. Les dessins, simples et propices à l’émotion, évitent toute forme d’esthétisme. Car Jisue Shin utilise et détourne avec talent le medium bande dessinée pour produire un ouvrage à mi-chemin entre véritable BD, livre-objet et  livre jeunesse. D’ailleurs les cases ne sont pas toujours présentes et la mise en page se révèle judicieusement évolutive en fonction des événements.

Mais  surtout l’auteure réussit à éviter l’apitoiement et le misérabilisme, écueils de ce type de sujet. Jisue Shin livre ainsi un récit sincère tout en retenue. Contrairement au récent David, les femmes et la mort (Judith Vanistendael), l’auteure raconte sa propre histoire et son propre vécu du cancer. Au travers d’une trame linéaire segmentée en étapes importantes, elle nous décrit avec humour et finesse ce qui l’a marqué et ce qu’elle a ressenti. Si l’ouvrage est peu bavard, la mise en scène captive et bouleverse.

Achetez 3 grammes sur Fnac.com
Achetez 3 grammes sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

Commentaires

Publiez un commentaire