Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | April 23, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Angoulême 2018 : pronostic pour un palmarès

22 janvier 2018 |

fauves-alignesLe palmarès du 45e festival international de la bande dessinée d’Angoulême sera dévoilé samedi 27. Mais qui en sont les favoris ? Tentative de pronostic, forcément risquée, d’autant qu’on se plante tous les ans ou presque. Mais peut-être que cette fois…

Fauve jeunesse

Pas facile de se mettre dans la tête d’un jury d’enfants de 8 à 12 ans, encadrés par le lauréat de L’an dernier, Tébo. Le manga français Radiant ferait un joli Fauve, mais les expérimentations d’Imbattable (Prix Jeunesse ACBD) ou la sensibilité de L’Écorce des choses pourraient faire pencher la balance…

Fauve polar SNCF

private-eyeGrosse compétition entre cinq albums seulement. The Private Eye, notre comics préféré de 2018, a de bonnes chances de l’emporter. À moins que les originaux Le Profil de Jean Melville ou Jean Doux et le mystère de la disquette molle ne séduisent le jury spécifique de ce prix.

Fauve patrimoine

L’an dernier, c’est un manga, Le Club des divorcés, qui l’avait décroché. Le candidat japonais de cette édition 2018, Je suis Shingo, est sérieux également. Il faut compter sur le très beau travail de 2024 et la Bnf sur Dans l’infini. Mais le visionnaire norvégien Soft City est un bel outsider.

Fauve d’Angoulême Prix du public Cultura

Vu son succès en librairie, sa qualité et la notoriété de son auteure sur le web, difficile d’imaginer comment ce prix (on peut voter ici) pourrait échapper à Dans la combi de Thomas Pesquet. Ce serait le 2e prix du public pour Marion Montaigne, après celui de 2013 pour Tu mourras moins bête. Autre bon candidat : Ces jours qui disparaissent.

Fauve d’Angoulême Prix Révélation

ces_jours_qui_disparaissent_couvCe prix récompense l’oeuvre d’un auteur en début de parcours artistique. Ils sont nombreux les « jeunes » au sein de la sélection officielle. Timothé Le Boucher a impressionné avec Ces jours qui disparaissent, tout comme Nick Drnso (Beverly), Jérémy Perrodeau (Crépuscule) ou Isabel Greenberg (Les Cent nuits de Héro). Difficile…

Fauve d’Angoulême Prix de la série

HappyFucking_simulationcouvDestiné à distinguer un oeuvre se développant sur au moins trois volumes, ce prix pourrait échoir – et ce serait épatant – au 4e tome de Megg, Mogg & Owl de Simon Hanselmann. Sinon, à BoDoï, on aime bien Gus et L’Enfant et le maudit, mais après plusieurs nominations, il serait temps que ces strips borderline soient récompensés (mais ça ne veut rien dire, Saga a plusieurs fois fait figure de favori et n’a jamais rien eu…).

Fauve d’Angoulême Prix Spécial du jury

Choix fort du jury, comme un petit Fauve d’or, ce prix tranche souvent par rapport au lauréat suprême. On verrait bien le Grand Jury de Bouzard choisir le féministe Les Cent nuits de Héro ou l’imposante oeuvre de Sonny Liew, Charlie Chan Chock Chye, ou encore l’original Les Amours suspendues de Marion Fayolle.

Fauve d’or du meilleur album

On a consacré un article entier au pronostic de ce prix. C’est par là !

Publiez un commentaire